Culture of Samedi, 7 Janvier 2017

Source: jewanda-magazine.com

Musique camerounaise: 2016 en 16 clips

Wanda People, 2016 s’est écoulée et c’est l’heure du bilan. Sur le plan musical, plusieurs artistes urbains nous ont fait vibrer au rythme de leurs tubes. Ils nous ont également marqués par les vidéos de leurs chansons dont certaines ont atteint des records de vues sur Youtube.

Et oui en 2016, c’est seulement les millions de vues qui comptent ! Faisons aujourd’hui un récapitulatif de 16 clips qui ont marqué l’année 2016 au Cameroun. Les critères pris en compte sont le nombre de vues sur Youtube, la qualité de la musique et la qualité visuelle des différents clips.

Reniss – La Sauce

On peut sans doute dire que « La Sauce » est la chanson de l’année 2016. Jouée aussi bien dans les discothèques, les boîtes de nuits que dans les maisonnées, Reniss a su conquérir le public du Mboa et de l’Afrique par cette musique qui est un doux mélange entre rythmes urbains et Bikutsi. Produite de mains de maître par Le Monstre, cette chanson a conquis le cœur des petits et des grands. Le clip à ce jour totalise exactement 2 275 897 vues sur Youtube et visuellement, c’est encore une création du réalisateur avant-gardiste Ndukong Bertand qui demeure dans une démarche artistique révolutionnaire.



Franko – Téléphone

Après la folie provoquée par son titre « Coller la petite » qui a battu tous les records depuis sa sortie en 2015, Franko est revenu sur le devant de la scène en milieu d’année 2016 avec le titre « Téléphone« . Même si ce titre n’a pas atteint le record (difficile à battre) de son précédent morceau, il a néanmoins été très apprécié par le public du 237 de part la thématique abordée. Avec un clip plutôt sobre et essayant de mettre en scène les paroles de la chanson, il cumule aujourd’hui 1 631 008 vues sur Youtube !



Locko – Ndutu

Sortie en début d’année 2016, « Ndutu » de l’artiste Locko a vite fait de conquérir le public. Normal quand on parle de romance tout le monde se sent concerné. C’est ainsi que le clip de ce titre réalisé par NS Pictures a pu glaner 1 541 379 vues sur Youtube.



X Maleya – Mon mariage

Depuis plus de 10 ans le groupe X Maleya est toujours au top. Enchaînant les tubes année après année, ce trio a su s’implanter durablement dans le quotidien des mélomanes camerounais. En 2016 encore, le titre « Mon mariage » a rencontré un franc succès. Le groupe reste dans un style qui lui réussit, le mélange entre musique urbaine et sonorités locales. Côté visuel, le clip a su profiter du talent de son réalisateur Sky-Star avec la présence de la belle animatrice Kelly White. Ce clip recueille plus d’1 430 000 vues sur Youtube.



Locko – Sawa Romance

Locko fait partie des lovers du Camer. Avec ses textes toujours très romantiques, il a conquis le coeur de la plupart des Wanda Girls après le succès de son titre « Margo » et de tous les autres qui ont suivi. Locko nous a présenté en 2016 le titre « Sawa Romance« , dont le clip a fait l’objet d’un teasing énorme sur les réseaux sociaux. Ce clip annoncé comme devant être un film en lieu et place d’une vidéo habituelle, a conquis le public et a surtout contribué avec ses 1 082 249 vues sur Youtube, à hisser cette musique parmi les meilleures de l’année 2016.



Mr Leo – Jamais Jamais

C’est vraiement le « King » de la romance. C’est le chanteur de charme de la nouvelle génération, celui qui trouve toujours les bon mots pour vous Wanda Girls ! Symbole du bilinguisme qui caractérise le Cameroun, Mr Leo allie à la perfection l’Anglais et le Français dans ses chansons, sans parler du Pidgin. Il a prouvé depuis plus de 3 ans déjà qu’il avait du talent à revendre et le succès remporté auprès du public en 2016 en est la preuve.

« Jamais Jamais » était la deuxième livraison de Mr Leo en 2016. Et comme à son habitude, c’est une chanson romantique qu’il a proposé à ses fans. Mélangeant à la perfection Anglais et Français, la chanson a notamment été appréciée par le Naija Don Jazzy. Normal qu’en 3 mois seulement la chanson soit déjà à 885 919 vues sur Youtube.



Mr Leo – Kemayo

Autre livraison en 2016, « Kemayo« , que votre magazine a d’ailleurs analysé comme la suite logique de ses deux précédents hits. Même si le clip de ce titre n’a pas encore dépassé le million (875 018) de vues du Youtube, cette réalisation de Dr Nkeng Stephens n’en demeure pas moins intéressante et continue de passer en boucle sur certaines chaînes de télévision.



Franko – Faut pas taper sur Madame

Deuxième chanson proposée par le disque d’or Franko durant l’année 2016, « Faut pas taper sur Madame » s’est également bien porté auprès du public, d’autant plus qu’il s’agissait d’un hymne contre les violences faites aux femmes. Hommes comme femmes se sont sentis véritablement concernés. Le clip est à 665 145 vues sur Youtube actuellement.



Mink’s – Le gars là est laid

2016 aura été la véritable année de consécration pour Mink’s. Après plusieurs titres proposés au public les années précédentes, son titre « Le gars là est laid » a vite reçu l’adhésion des mélomanes.

Dans presque tous les coins de rues, cette chanson passait en boucle. Franko a d’ailleurs répondu à cette chanson. A ce jour, le clip cumule 652 676 vues sur Youtube.



Locko ft Mr Leo – Supporter

C’était la première collaboration entre ces deux artistes de talent et le résultat est juste excellent. « Supporter » fait l’unanimité auprès des mélomanes. Avec un très beau clip, le titre cumule déjà 568 243 vues sur Youtube.



Dynastie le tigre – Dingue de toi

Il fait également partie de ces jeunes artistes qui ont marqué l’année 2016. Avec son titre « Dingue de toi » sur lequel il a collaboré avec Salatiel, il réussit à livrer une de ses meilleures performances musicales. Côté visuel, l’artiste a confié la réalisation de son clip à NS Pictures et cumule aujourd’hui 524 408 vues sur Youtube.



Tenor – Do le dab

Tenor est certainement la dernière révélation de l’année 2016. En quelques mois, « Do le dab » a conquis toute la sphère médiatique du 237. Résultat, Tenor est devenu incontournable dans tous les événements du moment et sa chanson cumule en à peine trois mois 420 900 vues sur Youtube.



Daphne ft. Ben Decca – Ndolo

C’est certainement l’une des meilleures collaborations en 2016 au Mboa. La belle et jeune Daphne faisant appel à son père (dans la musique), Ben Decca. Une rencontre inter-générationnelle qui a abouti à une musique extraordinaire, « Ndolo« , un bel hymne à l’amour. Et pour le clip de ce titre qui cumule 349 328 vues sur Youtube, Daphne a fait appel à Dr Nkeng Stephens. Le résultat est à la hauteur de la beauté de la chanson.



Salatiel – Ça se passe ici

Salatiel est un personnage incontournable dans l’univers de la musique urbaine camerounaise de nos jours. A la fois chanteur et producteur (il est d’ailleurs derrière toutes les musiques de Mr Leo et bien d’autres), « Ca se passe ici » fait partie de ces musiques qu’il ne fallait pas louper en 2016. Car dans ce titre, il rend un hommage mérité aux patriarches de la musique camerounaise, en reprenant quelques refrains des musiques cultes de ses derniers et en y ajoutant sa touche personnelle. Visuellement, Dr Nkeng Stephens s’est mis à son top pour nous proposer un clip (325 284 vues sur Youtube) d’une bonne qualité et pleins de symboles de l’unité tant recherchée en Afrique.



Valsero – Motion de soutien

Fidèle à lui même dans la ligne qu’il s’est donné depuis le début de sa carrière, Valsero est revenu sur le devant de la scène le 10 mai 2016 avec la chanson « Motion de soutien« . Il a une fois de plus affirmé son rôle de leader de la jeunesse et combattant pour la justice.

Avec un clip sobre, plutôt Old School, il a suscité avec cette chanson beaucoup de débats sur la scène publique. Preuve que le rap conscient n’est pas complètement mort et attire encore lorsqu’il interpelle le public avec pertinence. Sa chanson a à ce jour cumulé 252 653 vues sur Youtube.



Les Featurist – Fame lah

C’était la production 2016 des Featurist. Après le raz de marée de leurs précédents titres, « Fame lah » s’en sort avec 159 601 vues sur Youtube en 5 mois. Preuve que le turnover de la scène camerounaise est de plus en plus rapide et que succès d’hier ne riment pas forcément avec succès d’aujourd’hui. Le groupe se rattrapera peut-être en 2017 ? On le leur souhaite !