You are here: HomeNews2017 11 08Article 425635

General News of Wednesday, 8 November 2017

Source: lequatriemepouvoir.com

Affaire Ayissi-Bonita: la petite Bonita menacée de mort [Vidéo]

Le quatrième pouvoir: Cela fait plus d'une semaine que les révélations sur ce dossier sont mises sur la place publique et tu as une fois de plus sollicité le 4ème pouvoir pour faire passer un message, qu'en est-il concrètement?

BONITA: J'aimerai tout d'abord remercier le Quatrième Pouvoir qui s'est mobilisé et continue de le faire pour ce dossier, que ce soit pour faire éclater la vérité, mon bilan médical, l'assistance matérielle, financière et psychologique. Toute ma gratitude va aussi à l'endroit du collectif d'avocats qui a décidé de m'aider et me soutenir dans cette terrible épreuve sous un franc symbolique. J'aimerai également vous faire part des menaces de mort et autres que je reçois et la peur et frustration engagées, je ne sors presque plus. J'attire l'attention des hommes d'arrêter ce type de pratiques pour aider autrui et invite les jeunes filles victimes des abus dont je fais face aujourd'hui de dénoncer leurs bourreaux. Que ces hommes se mettent aussi à la place des parents !

Au regard de tout cela j'en appelle à vous et toutes les âmes de bonne volonté de me venir en aide afin de quitter la ville d'Obala et poursuivre mes études dans l'optique d'avoir mon baccalauréat cette année scolaire. Je ne suis plus libre de mes mouvements. À tous ceux et celles qui me pointent du doigt, je ne souhaiterai pas que cela arrive dans leur famille.

De sources dignes de foi nous apprenons que vous faites partie des brillantes élèves du lycée d'Obala et que vous êtes la meilleure de votre promotion. Comment est-il arrivé que tu tombes dans ce guet-apens? Comment gères-tu le regard d'autrui au quotidien?

Pour être franche, je suis prête à aller de l'avant pour poursuivre mes études et obtenir mon diplôme et ce malgré le regard des autres. Je suis prêt à affronter les opinions des autres.

J'ai été au bord des larmes lorsque j'ai vu l'une des vidéos de Parfait Ayissi qui déclarait qu'il ne me connaissait pas. Cela m'a déçu et désorienté de savoir cela et qu'il accorde plus d'importance à d'autres cas du pays, comme quoi je n'ai aucune valeur à ces yeux.

As-tu un mot de fin envers ceux qui t'écoutent en ce moment?

Je remercie encore le 4ème pouvoir et les avocats et espère de tout cœur que la justice fera son travail car Parfait ne mérite pas d'être en liberté.
Merci aussi à Patrice Nouma depuis les États-Unis qui n'a cessé de me conseiller et m'apporté beaucoup de soutien.Je prie et grâce à vous j'espère être à la hauteur pour passer cette douloureuse épreuve et obtenir mon diplôme.
Merci encore.