You are here: HomeNews2017 10 31Article 424873

General News of Tuesday, 31 October 2017

Source: ebugnti.wordpress.com

Affaire Bala: et si ça bougeait !

De source proche de l’Église catholique, les avocats de la CENC viennent d’effectuer une mission de travail à Bafia. Les conseils auraient notamment eu des entretiens avec la hiérarchie ecclésiale locale.

Rien n’a filtré de ces entrevus. Difficile donc de savoir s’il était à proprement dire question de l’enlèvement et de l’assassinat de l’ancien évêque de Bafia ou plutôt de la profanation de son sépulcre en la cathédrale Saint-Sébastien, Martyr.

Quoiqu’il en soit, cette descente sur le lieu de l’enlèvement du défunt évêque de Bafia est de nature à redonner de l’espoir au peuple de Dieu et à tous ceux qui réclament la vérité sur ce meurtre crapuleux, s’il en est.
D’autres sources, ecclésiales elles aussi, indiquent que ce ne serait là que la face visible de l’activité de la défense de l’Église ces temps derniers. Alors que la police et et la justice camerounaises n’ont pas donné de nouvelles depuis plus de trois mois.

Il ne faut toutefois pas aller trop vite en besogne. L’événement de cette semaine intervient alors que Monseigneur Piero Pioppo, depuis quatre mois Nonce apostolique en Indonésie et Nonce apostolique au Cameroun au moment du meurtre, séjourne à Yaoundé depuis plusieurs jours.

Il a pris la parole mercredi dernier au campus de Nkol-bisson, lors de la rentrée solennelle de l’Université Catholique d’Afrique Centrale (UCAC). Notre source voudrait bien voir un lien entre les deux événements. Mais elle reste très prudente.