You are here: HomeNews2018 07 30Article 444356

General News of Monday, 30 July 2018

Source: camerounweb.com/journalducameroun.com

Ambazonie: le Nigéria accuse des soldats camerounais de trafic d’armes

Le gouverneur de l'État nigérian de Cross River, Ben Ayade, a déclaré que la crise dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest du pays voisin, le Nigéria, menace la sécurité intérieure de son pays, car les deux parties à la guerre ont fait passer des armes en contrebande à travers son État.

S'exprimant lors d'une réunion de sécurité le week-end dernier, le gouverneur Ayade a accusé les combattants séparatistes d'Ambazonia et le gouvernement du Cameroun de contrebande de marchandises et d'armes par 27 itinéraires illégaux vers le Nigeria.

LIRE AUSSI: Ambazonie: les leaders sécessionnistes font une proposition à Paul Biya

« Permettez-moi de porter à la connaissance des Nigérians de Cross River et même des Nigérians que 80 % des problèmes de sécurité auxquels nous sommes confrontés sont le résultat de la guerre juste à nos frontières » indique Ben Ayade, cité par The Daily Trust.

Il y a un « afflux de personnes au Nigeria qui font entrer clandestinement des marchandises de différentes sortes, les vendent et utilisent l'argent pour acquérir des armes, recruter nos jeunes hommes et femmes et les utiliser comme des machines pour se battre chez eux », a ajouté le gouverneur Ayade.

LIRE AUSSI: Accusé d'un détournement de 67 millions, Youmbi nie ses liens avec l'ambazonie

Il a appelé legouvernement nigérian à aider son Etat à faire face aux défis sécuritaires qui accompagnent l'afflux de réfugiés camerounais.

« L’Etat de Cross River a été laissé pour compte dans cette crise. En dehors de l'effort humanitaire pour résoudre les problèmes de sécurité alimentaire dans les camps de réfugiés, l'État n'a reçu aucune incitation spéciale sachant qu'une guerre dans votre cour arrière est une guerre dans votre maison », a-t-il dit.