You are here: HomeNews2018 05 16Article 439428

General News of Wednesday, 16 May 2018

Source: camer.be

Ambazonie: militaires et populations s'affrontent au village d'Akéré Muna


Click to read all about coronavirus →

La tenue des marchés périodiques au coeur de la discorde. Des affrontements ont eu lieu le dimanche 6 mai 2018 dans la localité de Mbengwi, chef-lieu du département de la Momo, dans la région du Nord-Ouest, entre des militaires camerounais et des individus armés.

Pour cause, des commerçants avaient décidé de changer le jour du marché, c’est-à-dire de le tenir le dimanche au lieu du lundi comme c’est souvent le cas, afin d’échapper aux perturbations dues aux villes mortes qui continuent à être observées les trois premiers jours de chaque semaine dans cette région.

Des soldats sont intervenus pour empêcher la tenue du marché. Une altercation a suivi et a pris de l’ampleur suite à l’intervention de quelques individus armés. Trois motos incendiées et plusieurs blessés enregistrés parmi les civils. Au courant de la semaine, la situation a aussi été tendue dans la localité d’Andek, toujours dans le département de la Momo. Des militaires ont voulu faire des achats dans un marché installé pour permettre aux populations de s’approvisionner.

LIRE AUSSI:Armée: 20 gendarmes quittent le Camp Yeyap pour indiscipline

La colère est montée et des individus armés ont ouvert le feu. Les militaires ont répliqué, sans faire officiellement de victime. Un samedi plus tôt, le bureau du sous-préfet de Belo, dans le département du Boyo, a été incendié. Le chef de terre travaille depuis lors à son domicile, placé sous surveillance renforcée. Chaque fois, ces échauffourées sont attribuées aux sécessionnistes.

Malgré une relative accalmie, la tension ne retombe pas dans la région du Nord-Ouest. Des scènes de violence ne cessent d’être enregistrées, malgré un net recul des attaques mortelles.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter