You are here: HomeNews2015 08 31Article 330450

General News of Monday, 31 August 2015

Source: cameroon-tribune.cm

André Sohaing, le dernier voyage

C’est sous une pluie battante qu’ont débuté hier, 27 août 2015, les obsèques d’André Sohaing à Douala. Le défunt maire de Bayangam, magnat des affaires et notamment de l’immobilier, avait rendu son ultime souffle le 23 juillet dernier à Bayangam.

Après la levée de corps à l’hôpital de la Garnison militaire à Bonanjo, la dépouille a été conduite à la cathédrale Sts Pierre-et-Paul de Bonadibong, pour une messe de requiem.

Là, en présence de la famille, de personnalités politiques et du monde des affaires, le cardinal Christian Tumi en a appelé à la miséricorde divine : « Seigneur, écoute-nous quand nous t’implorons pour notre frère André, reçois-le dans ta maison, à la place que tu as préparée », a prié le cardinal.

A un autre moment de la messe, il a été rappelé l’importance de veiller et de prier sans cesse, personne ne connaissant « ni le jour, ni l’heure ». André Sohaing, a rappelé un des officiants, s’apprêtait à célébrer ses 50 ans de mariage et à inaugurer la mairie de Bayangam.

L’homme propose…

Les obsèques se sont poursuivies par une veillée au domicile du défunt à Bonapriso. Son inhumation est prévue demain, 29 août, à Bayangam.