You are here: HomeNews2018 12 31Article 453199

General News of Monday, 31 December 2018

Source: 237actu.com

Après sa libération, David Eboutou rejoint la télévision de Maurice Kamto

« Le célèbre prisonnier de Amougou Belinga va travailler pour le changement. En effet, David Eboutou, doctorant en histoire, spécialiste des questions d’intégration animera sur GCTV un programme hebdomadaire de 30 minutes appelé: « panafritude ». « Panafritude » est un magazine qui va analyser les problèmes et crises de l’Afrique à partir d’une approche panafricaine. Les débats porteront sur le panafricanisme, l’intégration africaine, la monnaie et autre », informe Boris Bertolt sur sa page Facebook

LIRE AUSSI: Autoroute Douala-Yaoundé: pas de financement pour la deuxième phase

Les premières images de la télévision pro Kamto, Génération Change TV (GCTV), avec un discours de Maurice Kamto seront officiellement visibles ce lundi 31 décembre 2018, apprend-on, de l’écrivain et professeur d'université américain d'origine camerounaise, Patrice Nganang, l’une des têtes pensantes de ce projet

L’application GCTV est déjà disponible sur la plate forme de téléchargement playstore (plus de 5000 téléchargements en 1 heure seulement)

Souhaitant que la nouvelle télévision contribue à la promotion d’une « véritable démocratie », la coalition autour de Maurice Kamto avait pour sa part formulé ses vœux « ardents » pour le plein succès de ce projet,

Cette initiative est consécutive à l’élection présidentielle contestée du 07 octobre passé, qui a donné Paul Biya 71,28%, officiellement vainqueur contre Maurice Kamto 14,23% A la suite de ce qu’ils ont appelé « Hod-up électoral », certains militants du MRC du Cameroun et de la diaspora, ont donc décidé de mener des actions pour poursuivre les dénonciations et les contestations contre le pouvoir en place

LIRE AUSSI: Le 'fils spirituel' de Ahmadou Ahidjo déterminé à chasser Paul Biya

Rappelons que Renaissance 237 TV, lancé le vendredi 29 décembre 2018 est une autre télévision dont le but est également de vulgariser les activités du MRC