You are here: HomeNews2019 02 04Article 455489

General News of Monday, 4 February 2019

Source: 237actu.com

Arrestation de Kamto: Simon Meyanga prend la défense Jean Kuete

Le journal L’Anecdote, donc le directeur de publication est Jean Pierre Amougou Belinga a titré à sa grande Une, parution de ce lundi 04 février : « Attaque des ambassades du Cameroun, le silence coupable de Jean Kuete ».



« Au moment où monte la vague d’indignations, de protestations, et de condamnation de la violation et de la profanation des symboles républicains par des vandales du MRC, le secrétaire général du comité centre du RDPC, se taire dans un mutisme préoccupant », écrit le journal

Une accusation du journal l’Anecdote, perçue par certains observateurs comme de la « pure mauvais foi » ,

« Ce journal est aux trousses des Bamiléké. C'est à croire que le journalisme était devenu un terrain de règlement de comptes », commente un internaute

« Qu'est-ce qu'ils racontent-là?!! », lance Simon Meyanga, journaliste officiant dans les organes de presse du journal du RDPC, ceci avant d’expliquer « Une réaction du secrétaire général du Comité central du RDPC existe bel et bien sous la forme d'un communiqué rendu public le 28 janvier !! Il faut vraiment être aveugle pour ne pas voir tout un document de 3 pages ».

Ce n’est d'ailleurs pas la première fois pour ce journal de s’attaquer à Jean Kuete, le haut cadre du RDPC avait déjà été accusé par le même journal d’avoir battu campagne contre le président Biya au cours du dernier scrutin présidentiel,

Ci-dessous le communiqué publié par Jean Kuete , relatif au manifestation du MRC