You are here: HomeNews2017 05 31Article 413252

General News of Wednesday, 31 May 2017

Source: cameroon-info.net

Boko Haram tue un Chef militaire à Bongour

Cette petite localité située à une trentaine de kilomètres de Makary, non loin de la frontière avec la Nigeria, avait jusque-là échappé aux attaques de Boko Haram. Cette tranquillité relative a pris fin dans la journée du 25 mai 2017. Les détails de cette attaque sont rapportés par L’Œil du Sahel du 29 mai.

« Selon les riverains, les assaillants venus à bord de deux pick-up ont surpris les militaires qui s’adonnaient au football. N’eût été la vaillance des soldats, les dégâts humains auraient pu être très lourds. Les terroristes ont également mis le feu au poste militaire », lit-on.

Malheureusement, Naiguissia, le chef de poste militaire de Bongour, a été tué au cours de l’attaque. Un autre militaire qui paye de sa vie suite à une infiltration des présumés terroristes.

Le lendemain, c’est-à-dire le 26 mai, une autre attaque s’est produite à Kolofata, cette fois dans le Mayo-Sava. « Aux environs de 9h du matin ce jour-là, un kamikaze transportant une importante charge explosive sur une bicyclette a tenté de s’infiltrer dans la ville par le principal axe reliant Kolofata aux localités camerounaises situées à la frontière avec le Nigeria ».