You are here: HomeNews2019 11 28Article 477007

General News of Thursday, 28 November 2019

Source: cameroon-info.net

Brouille avec les USA: ce que Biya a promis aux Américains

Le ministre camerounais délégué auprès du ministre des Relations Extérieures, chargé de la Coopération avec le Commonwealth, Félix Mbayu, actuellement en séjour aux Etats-Unis d’Amérique s’est entretenu le 25 novembre 2019 avec Tibor Nagy, sous-secrétaire d’Etat américain chargé de l’Afrique.

Dans son numéro paru ce 28 novembre 2019, le quotidien Le Messager fait savoir que les discussions ont notamment porté sur la décision du Président Donald Trump, d’exclure le Cameroun de l’AGOA (African Growth and Opportunity Act) dès janvier 2020.

La décision de retirer notre pays de ce programme qui permet depuis 2000, aux pays de l’Afrique subsaharienne d’exporter sur le marché américain sans droits de douanes sur certains produits, est une sanction, en raison des «violations flagrantes des droits de l’Homme» par l’armée camerounaise.

Des accusations qui avaient provoqué la colère du gouvernement camerounais. Son porte-parole, René Emmanuel Sadi, avait notamment parlé de «procès injuste».
L’échange entre Félix Mbayu et Tibor Nagy a donc porté sur ce sujet, Yaoundé n’ayant pas fait mystère de sa volonté de d’être réintégré dans l’AGOA.
Les deux hommes ont aussi parlé de la crise dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Un Grand Dialogue National sur la question, s’est tenu en septembre dernier, avec plusieurs recommandations, dont la mise sur pied d’un statut spécial pour ces deux régions. Washington continue pourtant d’appeler à un dialogue inclusif.

Auditionné au parlement américain le 19 novembre, Tibor Nagy a exprimé ses inquiétudes de voir une radication des positions au Cameroun en faveur de la sécession. Il a aussi estimé que l’entourage du Président Paul Biya lui faisait miroiter, à tort, une victoire militaire dans ce conflit.

Des sources parlent d’échanges fructueux entre le ministre camerounais et le responsable Afrique de l’administration américaine.