You are here: HomeNews2019 05 02Article 462325

General News of Thursday, 2 May 2019

Source: lequatrièmepouvoir.com

Célestine ketcha Courtès inconsolable en France

C’est devant un parterre de personnalité, riche en couleur, mardi le 30 avril 2019 à Paris, qu'un hommage funèbre bien mérité a été rendu à la Matriarche Courtès Yvette, à l’Eglise Sainte Genevieve de Bois d’Arcy.

En effet, au delà de la Famille nucléaire d’Yvette Courtès, venue de la Charente Maritime, de Paris, on a pu apercevoir l’importante Diaspora Camerounaise venue de Londres, D’Allemagne, de Belgique, des États-Unis d’Amerique et bien d’autres pays, se joindre à la grande famille venue du Cameroun, terre d'accueil et d’adoption de Mr Jean-Pierre Courtès, venu assister la Reine mère Ketcha Courtès et son Époux. Les Hommes politiques et élus Français ont fait le déplacement pour cet ultime voyage d’Yvette Courtès.

Dans son mot, monsieur Courtès, Fils unique de la défunte, a cité Brel en disant : « Les vieux ne meurent pas, ils s’endorment un jour et dorment trop longtemps ». En effet, née à Font Roman en Charente Maritime, il y’a 99 ans aujourd'hui, la Matriarche Yvette Courtès, a eu la grâce divine d’arriver à cet âge, et de voir ses petits et arrières petits enfants ; et surtout de partir de cette terre en étant encore physiquement en forme.

Appelée affectueusement Reine mère de Bous d’Arcy, par Madame le Ministre, Célestine Ketcha Courtès, pour tout l’amour à elle témoignée, dès son entrée dans cette belle famille, très catholique, il y’a plus de 20 ans déjà. Mamie Yvette, comme elle l'appelait affectueusement, avait une joie de vivre contagieuse ; et aimait à la moindre occasion lancer des déjeuners et dîners, où il fallait presque pousser les murs de sa maison pour accueillir tout le monde. Recevoir, partager, communier avec les autres, étaient sa manière à elle de cadencer sa vie. Ce qui justifie la Présence des Reine-mères du département du Ndé ; de l’Association Riprem ; qu’accompagnaient les représentants des Rois de l'Ouest en France.

Épouse de Colonel, même le père Courtès de son vivant, savait qu’au-delà de quelques apparences, Yvette Courtès avait à Bois d’Arcy, un galon de plus que lui.

Elle laisse derrière elle, un Fils, 07 petits-enfants et 06 arrières petits-enfants.

C’est tout naturellement que son fils, Jean-Pierre Courtès, a rendu un vibrant hommage au Président de la République du Cameroun, S.E. Paul Biya et à son Épouse Chantal Biya, pour leur accompagnement multiforme, depuis le décès de sa maman Yvette. Et surtout pour avoir permis à son épouse, Madame le Ministre de l'habitat et du développement urbain, Célestine ketcha Courtès, d’être à ses côtés en ces moments difficiles de la vie de tout être humain. Vu l'importance d'une mère dans la vie d'un homme.

Le Consul Général du Cameroun en France, accompagné d'une forte Délégation de l’Ambassade de Cameron, était présent.