You are here: HomeNews2015 04 11Article 322127

General News of Saturday, 11 April 2015

Source: Cameroon-Info.Net - Wiliam Tchango

Cambriolage à la Mairie de Douala 3ème


Click to read all about coronavirus →

L’institution située au quartier Logbaba à Douala a reçu la visite des malfrats très tôt ce jeudi 09 avril 2015.

Dans la matinée du jeudi 09 avril 2015, des hommes sans foi ni loi sont entrés par effraction à la mairie de Douala 3ème située au quartier Logbaba à Douala.

Le forfait a été constaté dans la matinée par des employés de l’institution.

Les malfrats se seraient servis des pinces monseigneur pour briser les antivols des fenêtres des bureaux qu’ils ont visités. Ils ont passé en revue les bureaux du secrétaire particulier, ceux des adjoints au maire et le cabinet du maire, Job Théophile Kwapnang.

Parmi les objets emportés, de l’argent dont le montant n’a pas encore été dévoilé, un laptop, des lunettes de lecture du maire et autres objets précieux.

Les malfrats qui ont cassé les portes et les différents coffres de la mairie n’ont pas pu emporter les ordinateurs de bureau qu’ils avaient pourtant déjà rangés. Les trous ouverts pour passer leurs butins se sont révélés très étroits. L’on apprend que ce sont les bruits faits par certains passants qui auraient poussé les cambrioleurs à abandonner une partie de leurs trésors.

Selon le maire, il est un peu tôt pour avancer un bilan exhaustif. Il assure par ailleurs que ce cambriolage ne saurait perturber le fonctionnement de son institution. « Je craignais plus pour mes cachets et autres documents, ils n’ont rien pris. On dirait qu’il cherchait quelque chose de précis.

Pour l’instant il n’ya pas d’inquiétude à se faire », assure Théophile Kwapnang. Une enquête a été ouverte pour retrouver les auteurs de ce cambriolage.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter