You are here: HomeNews2019 02 04Article 455487

General News of Monday, 4 February 2019

Source: Camerounweb.com

Collecte de fonds pour Kamto et Cie: un réseau d'escrocs dénoncé

Cela fait près d'une semaine que Maurice Kamto et des membres du MRC ont été arrêtés à Douala. En détention, une collecte de fonds a été lancée pour soutenir ceux que l'opinion appelle les "libérateurs du pays". Mais cet appel serait détourné. L'opinion crie à l'escroquerie, d'après des témoignages recueillis par la rédaction de Camerounweb.

En effet, un appel a été lancé le 1er février par Okala Ebode, le trésorier du parti, pour venir en aide aux blessés de la marche du 26 janvier dernier et ceux qui sont arrêtés. "Ce fonds a pour but spécifique d’aider à leur libération de prison, et d’aider tous ceux qui sont avec eux, dont Celestin Djamen qui est blessé par balle, et a été incarcéré lui aussi. Le but de la campagne est donc de financer les besoins évidents qui viennent avec l’incarcération de toute personne. Ce fonds cessera avec leur libération", a-t-on laissé entendre.

LIRE AUSSI: Accusé d'être tribaliste, Ernest Obama répond à ses détracteurs

Ce n'est pas la première fois qu'une levée de fonds a été lancé pour soutenir une arrestation et une détention jugées arbitraires au Cameroun. Un fonds a été levé pour aider la journaliste Mimi Mefo lors de son incarcération ainsi que Jean Michel Biem Tong.

Mais le cri de coeur de Okala Ebode n'a pas convaincu la population qui crie à l'escroquerie. Les recoupements sur ce scandale se poursuivent. Camerounweb reviendra avec plus de détails dans de nouvelles publications.