You are here: HomeNews2017 09 30Article 422240

General News of Saturday, 30 September 2017

Source: camer.be

Crise anglophone: Tchiroma menace les médias de fermeture

Le ministre de la Communication, à en croire nos informations, se trouve depuis ce samedi 30 septembre 2017 dans la capitale économique, histoire de faire l’injonction aux propriétaires de chaines de télévision, de ne pas convier aux émissions dominicales, des personnes ayant une aperception autre que celle du gouvernement, de la crise anglophone.

D’autre part, des sources indiquent qu’avant Douala, ce sont les médias audiovisuels de Yaoundé qui auraient déjà reçu la consigne du Mincom, de ne point convier des esprits critiques aux différentes émissions de débat de demain 1er Octobre 2017, jour où les sécessionnistes des régions anglophones du Cameroun, projettent de proclamer l’ « Indépendance » de l’Ambazonie, un pays né de la plus insensée imagination des partisans de la partition du Cameroun.

Et pour ce qui est d’Internet, même si Minette Libom Li Likeng la ministre des Postes et Télécommunications a rassuré l’opinion nationale et la communauté internationale occidentale de ce qu’une coupure d’Internet n’était en vue, il est quand même observable que depuis mardi dernier, les réseaux sociaux que sont Facebook et Whatsapp, sont très perturbés quand ce n’est pas pendant de longues heures qu’ils sont coupés.

Autre curiosité, c’est aussi ce message d’un anglais calamiteux, et attribué à l’opérateur de téléphonie mobile MTN Cameroon envoyé à ses abonnés, avec pour expéditeur, CA-PM qui selon toute vraisemblance, signifie Cabinet du Premier ministre.