You are here: HomeNews2017 10 01Article 422301

General News of Sunday, 1 October 2017

Source: cameroonweb.com

Crise anglophone: des manifestants font usage d'armes de guerre


Click to read all about coronavirus →

Dans le Nord-ouest actuellement, la situation tourne au vinaigre. Le véhicule du préfet de Fundong vient d'être incendié. Plusieurs manifestants à Bamenda ont des grenades et des armes à feu.

Un militaire gravement battu par des populations à Nkambe, son arme arrachée. Le préfet, le commandant de compagnie et 26 gendarmes actuellement refugiés à l’Etat-major de compagnie.

En sous-effectif (05 gendarmes) et menacés, les gendarmes sur ordre du préfet, ont ,aux dires des recoupements effectuésn, évacué le poste de gendarmerie de Kongle, emportant armes et documents.

A Bafut, les manifestants après hésitation, viennent de braver l’interdiction de manifester, pour prendre d’assaut la rue. Décidément, les activistes anglophones s’affranchissent progressivement de la peur de milliers de milliers postés pour les tenir en respect.

A Fundong, l’on apprend que le maire ainsi que les députés, marchent à la tête d’un millier de manifestants, et se dirigent vers la sous-préfecture. Le rapport de force fait-on savoir, serait défavorable aux forces de sécurité.

Le véhicule du préfet de Boyo incendié par des assaillants. Situation très préoccupante.

Par ailleurs, l'on note aussi ce dimanche un incendie à la prison de Kumbo dans le Nord-ouest. Les autorités locales lient l'incendie à une tentative de mutinerie. Quelques détenus dont le nombre exact n’a pas été communiqué, ont réussi à s’évader. Plusieurs d'entre eux ont été stoppés par les gardiens de prison et conduits manu militari à la prison de Bamenda.

Situation explosive au Sud-Ouest. Les postes de Gendarmerie d’Ikiliwindi, Mabanda et Teke pris d’assaut par les insurgés. À Ikiliwindi un gendarme blessé par arme artisanale. Les gendarmes se sont enfuis après avoir fait un bilan inconnu. On pense que ces trois unités de gendarmerie ont été saccagées

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter