You are here: HomeNews2017 10 31Article 424882

General News of Tuesday, 31 October 2017

Source: Alafnet.com

D'ici quelques jours, quelque chose sera révélé aux camerounais - Ngolle Ngolle

Elvis Ngolle Ngolle a révélé que le gouvernement de la République du Cameroun présentera dans les jours des excuses à la communauté anglophone sur le massacre des manifestants pacifiques le 1er octobre 2017.

Dans une émission en direct à la CRTV le dimanche 29 octobre dernier, Ngolle Ngolle lui-même élite du Kupe manegunba dans le Sud-Ouest pour la première fois en public a révélé que les anglophones souffraient d'une grande marginalisation entre les mains des frères francophones.

On ne sait pas très bien pourquoi le ministre qui a fait partie des différentes délégations de la République du Cameroun aux Nations Unies pour s'opposer à l'identité du Cameroun méridional indique maintenant le besoin urgent de résoudre la crise anglophone.

Elvis Ngolle Ngolle, ancien ministre des forêts et de la faune, a déclaré qu'il était très déplacé d'utiliser des balles réelles sur des civils non armés. Des informations provenant de la présidence indiquent que le gouvernement de Biya présenterait des excuses officielles au sujet de l'incident.

Avec de nombreux morts, disparus, des cadavres volés, des milliers en exil et des rapports de fosse commune le ministre qui n'a pas dit qui a ordonné les tueries ou si ceux qui ont commis le carnage dans les deux régions anglophones seront jugés, a déclaré: "J'étais très choc avec les images que j'ai vues concernant les meurtres brutaux de civils non armés. Je sais que l'armée est toujours sur la bonne voie pour défendre l'intégrité territoriale d'un État.

Cependant, pleuvoir des balles réelles sur des manifestants pacifiques était choquant. Néanmoins, il vous plaira de savoir que le gouvernement prépare des excuses officielles pour les victimes du 1er octobre. Le filtrage de l'information à la présidence dit que dans les jours à venir, quelque chose sera révélé aux Camerounais », a révélé Ngolle Ngolle.

L'ancien ministre des Forêts et de la Faune, Elvis Ngolle Ngolle, de Muaneneguba, a ajouté que lors de sa mission à Kupe Muaneneguba, il a distribué des cadeaux financiers et matériels aux victimes du bain de sang du 1er octobre.

Selon Ngolle Ngolle, le gouvernement du Cameroun doit donner la priorité à la résolution du problème anglophone si l'union entre les deux Cameroun doit être soutenue. Il a indiqué que sa position antérieure avait été mal interprétée, qu'il s'était toujours rangé du côté des gens.

"Je me suis toujours opposé à la marginalisation anglophone depuis 1992. J'ai toujours demandé au gouvernement d'investir sa priorité dans la résolution des problèmes, un enjeu qui menace l'union entre le Cameroun anglophone et francophone. Nous pouvons résoudre amicalement les problèmes maintenant ou regretter pour toujours et les choses se détériorent », a déclaré Ngolle.