You are here: HomeNews2017 11 08Article 425591

General News of Wednesday, 8 November 2017

Source: vonews.online

Deux gendarmes tués à Bamenda ce matin

Deux gendarmes ont été tués mercredi matin dans une attaque armée contre un poste de contrôle de la gendarmerie à l’entrée de la ville anglophone de Bamenda au Cameroun, informe Bbcafrique.

Selon la presse locale, un groupe d’activistes de la cause anglophone «lourdement armés» a, dans la nuit de mardi à mercredi, attaqué un check-point dans la ville de Bamenda que gardent des gendarmes et des policiers, a fait savoir le gouverneur de la région anglophone du Nord-ouest du Cameroun.

«Le maréchal de logis Himna René en service à la compagnie de Bafia mais détaché à Bamenda et l’élève gendarme Sani David en formation au Camp Yayap (Yaoundé) lui aussi en détachement à Bamenda dans le cadre de la crise anglophone, ont été mortellement atteints par balles et ont par la suite succombé à leurs blessures dans la nuit de mardi», souligne le gouverneur, Adolphe Lélé Lafrique.

Le responsable du Nord-ouest précise, par la suite, que les activistes ont « disparu dans la nature après leur forfait ».

Déjà, lundi dernier, un autre gendarme avait été tué dans la localité de Jakiri par un autre groupe d’activistes qui tentait de fermer une école.
La région anglophone du Nord-Ouest est sous une vive tension depuis quelques semaines, avec la relance de la ville morte du lundi à mercredi de chaque semaine par les activistes anglophones.

Les indépendantistes radicaux exigent que des commerces et des écoles restent fermés, tant que la crise anglophone n’est pas résolue.