You are here: HomeNews2019 05 13Article 462980

General News of Monday, 13 May 2019

Source: camerounweb.com/cameroon-infos.net

Dialogue: les combattants sécessionnistes dévoilent leurs conditions

Secessionnistes Menaces.png Dion Ngute Joseph a quitté Bamenda avec un message des combattants sécessionnistes

Le Premier ministre, chef du gouvernement Dion Ngute Joseph a quitté Bamenda avec un message des combattants sécessionnistes luttant pour l'indépendance d'un pays appelé Ambazonia.

Le message a été remis au Premier ministre pour transmission au chef de l'Etat, le président Paul Biya, par Ni John Fru Ndi, président national du Social Democratic Front (SDF).

Le chef de l'opposition avait été enlevé par des combattants séparatistes à Kumbo le samedi 27 avril 2019 et avait passé environ sept heures avec eux. Au cours de son séjour, les hommes armés ont remis un mémo à Fru Ndi à l'attention du chef de l'Etat, le président Paul Biya.

Lorsque la figure de l'opposition a rencontré le premier ministre Dion Ngute vendredi, il a transmis le message des combattants.
Fru Ndi a déclaré que les combattants disent qu'ils ne lâcheront leurs armes que lorsque le gouvernement rappellera ses soldats à la caserne, relâchera toutes les personnes détenues en raison de la crise et libérera leurs dirigeants, Sisiku Julius Ayuk Tabe et autres.

« M. Biya et votre gouvernement RDPC ont montré beaucoup de mauvaise foi et ces garçons dans les buissons ne peuvent pas vous faire confiance car ils sont très sceptiques. Il y a à peine un mois et quelques semaines, les quelques garçons qui ont tenté de sortir des buissons de Mamfe ont été tués par les forces militaires parce qu'ils refusaient d'agir comme espions. Comment voulez-vous qu'ils lâchent leurs armes ? », a demandé Fru Ndi au chef du gouvernement.
En réponse, le Premier ministre Dion Ngute a déclaré que le président Paul Biya ne rappellera les troupes que lorsqu’il n’y aura plus de problème dans les régions anglophones.

« Si le gouvernement retire ses forces, ce sera le chaos sur le terrain. Et les mêmes personnes qui demandent cela diront que le gouvernement a lamentablement échoué et qu'il a laissé les gens se faire massacrer », a déclaré Dion Ngute.
« Le Président Biya m'a envoyé les rassurer pour qu'ils quittent les buissons, déposent leurs armes et viennent dans les centres qu'il a créés pour les recevoir, leur donner de la nourriture gratuite, des vêtements gratuits, afin qu'ils puissent passer par le processus de réintégration dans la vie normale », a-t-il poursuivi.

Le Premier ministre a visité et partagé un repas avec le président national du SDF à sa résidence de Ntarinkon, samedi. Touché par l'acte de générosité de Fru Ndi, le Premier ministre Dion Ngute a déclaré que le chef de l'Etat souhaite que ce problème disparaisse. « Et c'est pourquoi je suis venu ici pour rencontrer toutes les personnes qui peuvent influencer l'issue de cette situation », a déclaré Dion Ngute.

Avant de quitter la région dimanche, il a rendu visite à des soldats blessés à l'hôpital et s'est entretenu avec d'anciens combattants séparatistes.