You are here: HomeNews2017 05 24Article 412879

General News of Wednesday, 24 May 2017

Source: cameroon-info.net

Drame d'Eséka: craintes de détournement de l’argent offert par Paul Biya


Click to read all about coronavirus →

Ces juristes apprécient «la compassion du Chef de l’Etat pour ses compatriotes blessés».

Le collectif des avocats des familles des victimes de la tragédie d’Eséka se montre globalement satisfait après la publication le 23 mai 2017 de l’enquête instruite par le président de la République Paul Biya. La réaction de certains de ses représentants ont été recueillies par le journaliste indépendant Alex Gustave Azebaze. C’est un sentiment de satisfaction et de soulagement qui habite le groupe d’avocats constitué.

"Il est bien tard. Mais nous notons que le verrou politique sur le chemin de la quête de la justice par les victimes est levé. Nous apprécions la compassion du chef de l'État pour ses compatriotes blessés qui ont pu culpabiliser d'avoir survécu tant ce sont les familles de mort qui ont été destinataires de l'aide d'urgence », se réjouissent-ils.

Ils émettent cependant des craintes au sujet du milliard de Francs Cfa promis aux victimes par le président de la République. Pour eux, il y a de fortes chances que cet argent soit détourné. « Mais nous doutons de la capacité des fonctionnaires a remettre l'aide du Chef de l'État aux concernés », craignent-ils. En outre, les avocats des familles de victimes contestent le système d'indemnisation de la société Camrail fondé sur la réparation forfaitaire. Ils préfèrent « le dédommagement intégral ». Les avocats déplorent le fait que le rapport ou ce qui a été publié mardi soir soit muet sur le sort des disparus.

Ils estiment que leur combat est loin d’être terminé et annoncent leurs prochaines batailles. « Nous allons continuer le 26 prochain à réclamer les corps. Enfin nous disons que Camrail était sous contrat d'assistance technique et financière de l'actionnaire majoritaire depuis Paris. On voit bien les ponctions faites sur les bénéfices avant impôt faites pour rémunérer cette assistance dans les bilans de Camrail. Nous allons demander au Parquet d'étendre les poursuites à ces gens tapis à la maison mère car c'est eux les responsables. Un responsable de Camrail au Cameroun ne peut pas décider sur les dépenses de maintenance. »

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter