You are here: HomeNews2019 11 09Article 475568

General News of Saturday, 9 November 2019

Source: Cameroon News Agency

Faute de soins, le SG du CNYC perd la vie : voici sa lettre au gouvernement

Le Secrétaire général du Conseil national de la jeunesse du Cameroun, NGOE Fritzen AKPO, est décédé. Il est décédé après une longue maladie.
Des sources proches de lui affirment qu'avant de mourir, il aurait envoyé un message attrayant au ministère compétent, mais n'aurait reçu aucune réponse.

Votre Excellence,

Si vous entendez que je suis parti, alors tout est vrai.
Ceux qui ne m'aimaient pas vraiment ou qui ne voulaient pas de moi ont décidé de m'enlever la vie.

Je pars peut-être bientôt pour l'éternité.

Je n'ai peut-être plus la force nécessaire pour être SG du CNYC ou président de la South West Youths Association (SWEYA).

Alors que j'écris, ma grand-mère m'a déjà amené à Kumba.

Je n'aime pas abandonner si tôt, mais mon corps n'est pas prometteur.

Pas à l'hôpital, mais en espérant l'intervention de Dieu.

On m'a diagnostiqué une cryptococcuse/méningite.

Que ma colonne vertébrale a été détruite.

Et près d'un million de francs sont nécessaires pour la chirurgie et le traitement.

Personne ne peut se le permettre dans ma famille.

Je ne peux même pas entendre ou parler car j'ai encore la grâce de lire et d'écrire.

Qui m'emmène ensuite chez l'apôtre Jean CHI ou le prophète TB Joshua au Nigeria ?

Tout le monde au bureau est au courant.
Y compris mon ministre, mais j'ai été abandonné à mon sort.

Mon Président, FADIMATOU IYAWA OUSMANOU ne prend même pas mes appels pour savoir si je me rétablis ou non.
Je ne me souviens pas avoir eu de conflit avec elle. J'ai toujours été quelqu'un de bien.

Dieu ne m'abandonnera pas même si tout le monde le fait.

Restez Votre Excellence si je ne reviens pas.

NGOE Fritzen AKPO

Président national,
Southwest Youths Association (SWEYA) ;

Secrétaire général,
Bureau Exécutif National du Conseil National de la Jeunesse du Cameroun (CNYC).