You are here: HomeNews2015 10 31Article 342570

Sports News of Saturday, 31 October 2015

Source: camer-sport.be

Finke n'est plus l'homme de la situation – Tombi

Sur avis du Ministre des Sports, le comité exécutif de la Fécafoot a décidé de mettre Volker Finke à l'écart du banc technique des lions indomptables vendredi. "Nous avons examiné froidement la situation de l'équipe nationale" a annoncé Tombi à Roko aux médias. Le président de la Fécafoot poursuit: "Nous avons pensé que Monsieur Volker Finke n'est plus l'homme de la situation."

Il conclut: "Son jeu était devenu stéréotypé sans stratégie pouvant nous conduire à la victoire." D'où la recherche d'une solution locale de rechange: "Il était question de trouver la ressource humaine à l'intérieur" Les deux locaux Alexandre BELINGA et Bonaventure DJONKEP ont été portés respectivement aux postes d'Entraineur Sélectionneur et d'Entraineur Adjoint des lions indomptables seniors. C'est donc le 1er véritable fait d'armes de TOMBI A ROKO Sidiki en direction de la Sélection masculine « A » du Cameroun (séniors fanion).

Retard à Bruxelles: la faute de trop

Avec Volker Finke, les lions n'ont plus jamais séduit le public. Après le mondial 2014, la sélection nationale est restée sur sa phase de reconstruction pendant longtemps decevant par ailleurs ses admirateurs. Avec l'allemand, les matches officiels manquaient d'attrait, les matches amicaux étaient parfois ennuyeux.

De retour de Bruxelles où il avait vécu en direct le nauffrage de Mbia et ses camarades face au Nigeria (0-3), Tombi à Roko avait demandé un rapport circonstancié à Volker Finke. C'est dire si l'allemand n'a pas convaincu le nouveau patron de l'instance faîtière du football camerounais. L'on se souvient d'ailleurs que les lions indomptables étaient arrivés en retard au stade, poussant les organisateur à reporter de 15 minutes le coup d'envoi du match Cameroun Vs Nigeria. Une faute administrative qui aurait contribué à la mise à l'écart de Finker qui avait pourtant le soutien de la présidence de la republique du Cameroun.

Un duo qui se connait depuis longtemps

Alexandre BELINGA et Bonaventure DJONKEP sont deux amis de longue date qui se connaissent parfaitement d'abord en tant que footballeur, puis en tant qu'entraîneur. Comme joueurs, le duo Belinga/Djonkep fait partie de la cuvée des lions indomptables juniors qui participe à la coupe du monde junior en 1981. Le duo est reconverti dans l'encadrement de footballeurs quelques années plus tard. Ils deviennent entraineurs après leur formation reçue à l'INJS.

Les deux hommes avaient d'ailleurs été envoyés par Joseph Owona (président du défunt comité de normalisation) au Brésil dans le but de donner un appui technique au staff dirigé alors par l'allemand Volker Finke. Selon le rapport du duo Belinga-Djonkep de retour du foireux mondial 2014, il ressortait clairment que Finke ne tenait jamais compte des points de vue des techniciens camerounais.

Les deux techniciens officieront par intérim. Ils effectueront leur 1ère sortie à Niamey le vendredi 13 novembre prochain avant d'officier ensuite à Yaoundé le mardi 17 novembre, chaque fois contre le Niger.

Belinga: de la base au sommet

Né le 25 août 1962, Belinga est un ancien joueur du Tonnerre Kalara Club de Yaoundé des années 80. Avec la sélection national, il a disputé trois matches internationaux lors du Championnat du Monde Juniors de la FIFA, Australie 1981. Il a notamment disputé le match perdu par le Cameroun face à l'Angleterre 2 - 0.


Puis, après son passage à l'INJS, Belinga entraîne plusieurs clubs à plusieurs échelons de la ligue départementale (D4) en D1. Belinga a ainsi entrainé tour à tour Impôt de Yaoundé (finaliste de la coupe nationale), Sable de Batié, Fovu de Baham, Unisport du Haut-Nkam et Les Astres de Douala avec Richard Towa au poste de directeur technique dudit club. Sur l'échiquier national donc, Alexandre Belinga a longtemps roulé sa bosse à l'ouest où il a dirigé le banc technique de trois clubs d'élite (Sable, Fovu, Unisport) issus de cette région du Cameroun.

Alexandre BELINGA a également roulé sa bosse sur le banc technique des lions de catégorie d'âge jusqu'aux lions A'.

Alexandre BELINGA est un homme qui présente une forte personnalité. "Le jour où je serai l’entraineur principal des lions, je vais choisir ma façon de communiquer. Vous me connaissez, je ne suis pas quelqu’un qui mâche ses mots" avait déclaré celui qui était encore alors entraîneur adjoint des lions. C'était à l'occasion de la rencontre Unisport du Haut-Nkam et les Astres de Douala (0-0) qui se disputait le 25 mai 2015 au Stade municipal de Bafang (17ème journée de Ligue 1).