You are here: HomeNews2015 12 31Article 350870

General News of Thursday, 31 December 2015

Source: cameroon-info.net

Garoua: Déjà 120 soldats américains sur le sol


Click to read all about coronavirus →

La construction du quartier général des soldats américains dans la ville de Garoua est presque achevée. Il y’a un peu plus de deux mois, un premier contingent de 90 soldats américains a déposé des valises dans la ville. A ce jour, selon un haut gradé de l’armée camerounaise, 120 militaires américains sont déjà présent au Cameroun sur les 300 annoncés.

«Ces troupes américaines nous apportent beaucoup dans le domaine du renseignement et de la reconnaissance aérienne. Je peux vous confier que sur le plan militaire, l’apport américain est apprécié par nos soldats sur le front et ils ont d’ailleurs signé une convention avec quelques chefs traditionnels de la ville de Garoua pour une bonne collaboration entre les troupes américaines et les populations du Nord et de l’Extrême-Nord», indique une source du Quotidien Emergence du mercredi 30 décembre 2015.

Le Président de la République du Cameroun, Paul Biya, avait annoncé le déploiement de 300 soldats américains le 14 juin 2015, dans le cadre du renforcement de la lutte contre Boko Haram dans le septentrion. Ils ont pour mission le renseignement, la reconnaissance et la surveillance. «Le déploiement des troupes américaines n’arrive pas trop tard. cette possibilité de surveillance du territoire national et des frontières avec le Nigéria n’est pas entièrement à la portée de nos soldats camerounais.

C’est en cela que l’assistance américaine est la bienvenue. Nous pensons cependant que cette assistance était utile et justifiable au moment où nos hommes étaient dans les combats au front avec Boko Haram, qui faisait des incursions osées, avec des hommes lourdement armés dans le territoire camerounais (…)», indique un chef traditionnel de la ville de Garoua.

Toutefois, les populations de la vile de Garoua misent sur ce déploiement dans le cadre de la lutte contre Boko Haram, cette secte qui fait de plus en plus de victimes notamment avec la nouvelle habitude de kamikazes recrutés parmi les jeunes des villages frontaliers avec le Nigéria voisin.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter