You are here: HomeNews2017 11 09Article 425711

General News of Thursday, 9 November 2017

Source: cameroonweb.com

Issa Tchiroma sommé, Isidore Modjo va toucher ses 50 millions [Document]

L’ancien technicien de la CRTV Radio, Isidore Modjo, pourrait rentrer dans ses droits dans les prochains jours. Dans un courrier envoyé en octobre dernier au ministre de la Communication Issa Tchiroma, le cabinet de la primature a ordonné, à nouveau, le paiement de l’ex-employé de la CRTV.

« (…) J’ai l’honneur de vous réitérer (…) les hautes instructions du Chef du gouvernement vous demandant d’instruire le Directeur Général de la CRTV de finaliser le projet de contrat et de verser à Monsieur Isidore Modjo une rémunération de 50 millions de F CFA en contrepartie de la cession définitive et exclusive de l’ensemble des droits attachés à ses œuvres en exploitation par la CRTV » précise le courrier.

Une première instruction émise depuis plusieurs mois par le premier ministre Philémon Yang pour le paiement de Isidore Modjo est restée sans suite malgré les nombreuses protestations du technicien. En septembre dernier, par exemple, l’homme s’était enchainé au portail du Ministère de la Communication à Yaoundé pour réclamer le paiement de son dû.

« Je suis venu ici aujourd’hui d’abord parce que depuis quelques jours je reçois des sms menaces de mort, ma famille reçoit des appels anonymes de menaces pour que j’arrête de revendiquer mes droits. Depuis l’instruction du premier ministre, la première démarche de Charles Ndongo et d’Issa Tchiroma a été d’essayer de me donner 10 millions sur les 50 millions et de bouffer le reste, j’ai refusé. Maintenant leur intention est de faire passer un virement 21 millions en compte goute et bouffer 29 millions de FCFA, je refuse aussi. Je suis venue ici ce matin pour poser une question à Issa Tchiroma : cet argent qu’on te demande de me donner c’est pour toi ? Est-ce ton salaire, ce sont tes économies ? Charles Ndongo c’est ton argent ? Qu’est-ce qui se passe ? On n’a pas dit de prendre tes économies et de donner à Isidore Modjo, c’est l’argent du Cameroun », avait-il expliqué.