You are here: HomeNews2015 04 30Article 323011

General News of Thursday, 30 April 2015

Source: Journal du Cameroun

La présidence s’intéresse au crash d’un hélicoptère chinois

D’après le ministre de la Défense, une commission d’enquête a été mise sur pied pour déterminer les circonstances du crash survenue le 23 avril dernier à Douala, "sur hautes instructions"

Le crash d’un hélicoptère chinois à Douala le 23 avril dernier préoccupe au sommet de l’Etat, d’après un communiqué publié ce jeudi par le ministre délégué à la présidence en charge de la Défense, Edgard Alain Mebe Ngo’o.

«Sur hautes instructions de Monsieur le président de la République, chef de l’Etat et chef des Armées, une Commission d’enquête a immédiatement été mise sur pied conformément à la réglementation en vigueur. Celle-ci établira les circonstances de survenue de l’accident, et se prononcera sur l’état technique de l’appareil», informe le ministre de la Défense.

L’accident d’hélicoptère en question est survenu sur un appareil de type Z9 WE de l’armée camerounaise le jeudi 23 avril 2015 aux environs de 16h00 sur la piste de l’aéroport militaire de Douala, dans le Littoral. Z9 appartenant aux forces de défense camerounaises est survenu le jeudi 23 avril 2015 vers 16 heures sur la piste de l’aéroport militaire de Douala.

D’après les premières explications que le ministre de la Communication a pu donner la semaine dernière, l’appareil volait à près de six mètres du sol «au niveau dit stationnaire», dans le cadre d’entrainements préparatoires à la parade militaire de la fête nationale de l’Unité, qui aura lieu le 20 mai 2015 à Yaoundé.

Il était piloté par un officier supérieur et un sous-lieutenant de l’armée de l’air camerounaise. Si l’appareil a subi «des dégats matériels», l’équipage a pu sortir indemne.