You are here: HomeNews2017 11 08Article 425571

Business News of Wednesday, 8 November 2017

Source: investiraucameroun.com

Le Chinois Sinohydro lance les travaux de construction du barrage de Bini

Le ministre de l'Eau et de l'Energie, Basile Atangana Kouna, effectuera une visite officielle de travail sur le site de la construction du barrage hydroélectrique de Bini à Warak (75 MW) dans la région de l'Adamaoua, partie septentrionale du Cameroun. Ce sera du 8 au 10 novembre 2017.

Sur le site, le Chinois Sinohydro rassure que le projet évolue selon un planning validé par la hiérarchie qui est le maître d’ouvrage, en la personne du ministre en charge de l’Eau et de l’Energie. Peu avant le démarrage des travaux du barrage proprement dits, le gouvernement du Cameroun a signé un contrat commercial avec l’entreprise chinoise.

Entre-temps, l’impact environnemental a été tel qu’il y a eu le déplacement de plus de 420 ménages, l’ennoiement de la totalité des villages de Mbang Mboum, de Sangha, de Ndouar et dix-neuf autres localités impactées par le projet. L’on a aussi noté la perte des terres agricoles de tous les villages, le long du réservoir.

C'est en janvier 2016 que l’Industrial and Commercial Bank of China (ICBC) a accordé un prêt d’un montant de 182 milliards de FCFA au gouvernement camerounais, afin de financer le projet de construction d’un barrage hydroélectrique d’une capacité de production de 75 MW sur le fleuve Bini à Warak.

Ce projet intègre également la construction de lignes d’évacuation d’énergie (70 Km en 225 Kv) et d’électrification rurale (30 Kv), ainsi que la réhabilitation et la construction de voies d’accès au site. La mise en service de cette infrastructure énergétique est prévue pour le quatrième trimestre 2018.