You are here: HomeNews2019 08 31Article 470860

General News of Saturday, 31 August 2019

Source: camerounweb.com/Mimi Méfo

Le calme précaire à Bamenda avant la rentrée scolaire de lundi

La ville de Bamenda est aujourd’hui très calme mais occupée après la courte pause qui a suivi la première semaine d’une ville fantôme de trois semaines imposée par les dirigeants séparatistes. Les marchés et les rues sont extrêmement occupés.

Des citadins de Bamenda ont exprimé leur incertitude à la veille du lundi 02 septembre 2019, date officielle de la rentrée scolaire. Notre source qui a refusé de donner son nom a déclaré qu'elle serait heureuse de pouvoir se déplacer librement ce samedi et de faire des affaires.

"Je me prépare pour la ville fantôme de deux semaines à venir qui sera observée dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun", a-t-il déclaré.

Les parcs automobiles étaient également REMPLIs de passagers. Beaucoup ont cherché des billets pour quitter Bamenda par peur de l'inconnu.
L’un d’eux a déclaré: «Je ne sais pas ce qui peut se passer dans la bataille entre l’armée et les combattants de l’indépendance».

Pendant ce temps, certains magasins le long de la route sont restés fermés. S'adressant à l'un des propriétaires de magasin assis à proximité, elle a déclaré: "C'est dangereux car les soldats viennent et tirent des balles à tout moment et nous risquons d'être pris dans un feu croisé."