You are here: HomeNews2017 10 31Article 424900

General News of Tuesday, 31 October 2017

Source: cameroonweb.com

Le gouvernement publie la liste des agences de voyages illégales [Documents]

Le bras de fer entre le ministre des Transports Edgard Alain Mebe Ngo’o et les agences de transport qui opèrent dans l’illégalité est désormais ouvert.

Le ministre des Transports vient, en effet, de lancer un ultimatum d’un mois aux agences de transports interurbains qui fonctionnent sans agrément.

Selon un communiqué du ministre Edgard Alain Mebe Ngo’o rendu public le 27 octobre dernier, au total 31 agences de voyages opèrent dans l’illégalité.
« Le ministre des Transports accorde un délai d’un mois à compter de la date de signature du présent communiqué pour régulariser leur situation administrative, faute de quoi il sera procédé au retrait pur et simple de leur licence de transport » indique le communiqué.

Le jeudi dernier, les syndicats des transporteurs interurbains du Cameroun avaient adressé un courrier au Premier Ministre Philémon Yang pour protester contre la suspension, quelques jours plus tôt, de l’agence « General Express ». Pour ces syndicats, cette suspension n’était pas conforme à la loi No 2011/015 du 23 juillet 2011 régissant le transport public interurbain des voyageurs du Cameroun.

Voici la liste des agences de voyages qui fonctionnent dans l’illégalité :

Fodem Voyages, Trésor Voyages, internationale Line Voyages, Charter Express Voyages, Proffesionnel Driver’s Express, Maryland Express, Vatican Company, Marathon voyages, Remember Express Voyages, Astrandy, Charité Voyages, Royal Vision, Leader Voyages, Solidarité Plus Voyages, Super Confort Express, Super Amigo, Avenir, Tchigaba Voyages, Musango Voyages, Elegance du Noun, La Kribienne Voyages, Alliance voyages, Satellite Express Voyages, Melo Voyages, National Voyages, Avenir de la Kadey, Mondial Express, Danay Express, Narral Voyages, Caravane Voyages, Fako Travefers, Princesse Voyages