You are here: HomeNews2017 02 28Article 406927

General News of Tuesday, 28 February 2017

Source: All Africa

Niat Njifenji et Fru Ndi s'affrontent à distance


Click to read all about coronavirus →

Le chairman du Sdf arrivé vers la fin des cérémonies, croyait créer la sensation. Côté organisation gérée par la deuxième personnalité du pays, des petits plats ont été rangés dans des grands.

Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt, représentant personnel de Paul Biya, Président de la République, était-il au fait de la scène ? Au moment où John Fru Ndi faisait son entrée sur les lieux des cérémoniales, Monseigneur Dieudonné Watio, archevêque de Bafoussam diligentait la communion, l'une des phases les plus importantes de son office religieux.

Tous les yeux étaient donc rivés vers le buffet de Dieudonné Watio, qui a quitté sa loge réservée et s'est installé non loin de la tribune d'honneur.

Des personnalités du pays à tous rangs et prérogatives invitées au repas spirituel, retenaient plus l'attention au détriment du show que le leader de l'opposition camerounaise voulait offrir aux participants qui se comptaient par dizaine de milliers.

D'aucuns diront qu'il a marqué quelques points. Dans sa tenue d'apparat des grands jours, marchant majestueusement, suivie côte-à-côté d'une compagne et d'un subalterne qui le couvrait d'un parasol artisanal, John Fru Ndi a arraché quelques applaudissements, mais aussi rapidement se sont estompés.

Jean Claude Mbwentchou, sapeur pompier

Les chasseurs d'images suivaient de près les mouvements de Fru Ndi. L'équipe de l'organisation a vu le chairman qui s'est arrêté devant l'autel de Dieudonné Watio.

Le ministre de l'Habitat et du Développement Urbain l'a placé tout près de lui quand il s'apprêtait à continuer son show. Le calme est revenu, John Fru Ndi s'est plus que jamais discipliné jusqu'à la fin des cérémonies où l'on vu échanger avec quelques personnalités.

La cérémonie a été très courue. Le maire de Bangou a pris la parole pour souhaiter la bienvenue aux hôtes. La prédication et l'homélie de l'archevêque de Bafoussam ont suivi. Place a été donné ensuite aux parades des différentes délégations et des prestations artistico-culturelles.

Messieurs Mboutchouang et le chef Badenkop ont pris la parole en dernier pour dire leur reconnaissance pour des cérémonies grandioses offertes à leur femme et à leur fille. Notamment, le duplex construit pour l'occasion par Niat Njifenji Marcel, président du Sénat, par ailleurs président du comité d'organisation des funérailles de Rosette Mboutchouang.

Aux grands-dames, la Nation reconnaissante ! Des citoyens camerounais, même en l'absence remarquée de la première dame, fille de la défunte, ont rendu un hommage digne à l'ancienne maire de Bangou. La fête était belle !

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter