You are here: HomeNews2015 05 11Article 323568

General News of Monday, 11 May 2015

Source: RFI

Nouvel accrochage dans le nord du Cameroun

Dans l'Extrême-Nord du Cameroun, un nouvel accrochage entre des islamistes de Boko Haram et l'armée s'est produit dans la nuit de samedi à dimanche.

L'armée déplore deux soldats tués. Trois personnes ont été blessées, et plusieurs membres de Boko Haram seraient décédés, selon l'armée.

L'affrontement s'est produit à Zelevet, dans le Mayo Tsanaga. Lors d'une patrouille, des soldats sont tombés sur des membres de Boko Haram, qui venaient d'attaquer un village voisin.

Une source militaire décrit des combats rudes, au cours desquels, « près d'une soixantaine de combattants de Boko Haram » auraient été tués. Parmi ce groupe figurait une femme enceinte qui a été arrêtée.

Ces dernières semaines, Boko Haram multiplie les attaques de villages, pour l'essentiel frontaliers avec le Nigeria. Des habitants joints par RFI rapportent que ces attaques se produisent de nuit.

Et que leurs assaillants réquisitionnent des vivres et du bétail. Mercredi soir par exemple, au village de Tchébé Tchébé, les agresseurs ont emporté des céréales et ont incendié 25 concessions dans leur fuite. « Ils disparaissent ensuite de l'autre côté de la frontière », précise un agriculteur.

Ces agressions éclair semblent être plus fréquentes depuis que l'armée nigériane multiplie des attaques contre les bases de Boko Haram. Une source militaire camerounaise craint pour sa part de voir se développer une forme de banditisme dans cette région.