You are here: HomeNews2015 10 31Article 342540

General News of Saturday, 31 October 2015

Source: cameroon-info.net

Patrice Amba Salla, nouveau DG des douanes?

Telle une trainée de poudre, des rumeurs persistantes ont circulé dans la ville de Yaoundé, sur le retour aux affaires d’anciens Ministres limogés par le Président de la République Paul Biya.

Parmi les victimes de cette rumeur, l’ancien Ministre des Travaux publics, Patrice Amba Salla. «Selon des dires non fondés l’ancien MINTP était pressenti pour remplacer Minette Libom Li Likeng comme Directeur Général des Douanes», peut-on lire dans l’édition du vendredi 30 octobre 2015 du journal Le Soir.

D’après le journal, le Ministre Amba Salla aurait même «reçu à son domicile, a Odza une forte délégation de femmes et d’hommes venus de son village Ayos, pour le féliciter». «Ces frères et amis, porteurs de la nouvelle de sa nomination en tant que Directeur général des Douanes auraient laissé le responsable des lieux pantois, mais tout de même dans la joie, dans l’attente d’un décret de confirmation qui n’arrivera pas au soir de ce vendredi 23 octobre 2015», écrit le journal.

Peu avant le cas de Patrice Amba Salla, l’ancien Ministre des Transports et ex Ministre du Travail et de la Sécurité Sociale, Robert Nkili faisait lui aussi les frais de la rumeur. Des nouvelles non-fondées qui ont fait de l’ancien Mintrans, le nouvel ambassadeur du Cameroun en France. Dans une précédente edition, Le Soir rapportait que «selon la rumeur lors de l’inauguration de la grande chapelle catholique du village Nkilzock a Zoétélé, l’ancien Ministre se comportait déjà dans les coulisses comme le successeur de Lejeune Mbella Mbella», ancien ambassadeur du Cameroun en France, nommé le 02 octobre 2015, Ministre des Relations Extérieures.

Toujours selon la même rumeur, «le Ministre Nkili aurait reçu des youyous et des félicitations des membres du gouvernement et des personnalités». Ces informations jusqu’ici fausses ne seraient pas gratuites. Le journal croit savoir que, «comme avec plusieurs Ministres précédemment, peut -être que, le Chef de l’Etat va procéder de la même manière à savoir mettre certains prévaricateurs en confiance avant de déclencher le rouleau compresseur de l’opération épervier».