You are here: HomeNews2019 01 09Article 453636

General News of Wednesday, 9 January 2019

Source: actucameroun.com

Remaniement: l’Extrême-Nord célèbre ses ministres en pompe

La nomination de Talba Mala et de Manaouda Malachi et le maintien de certains ministres diversement apprécié dans la région.

Le président Paul Biya a nommé un nouveau gouvernement et des hauts responsables de son administration vendredi 4 janvier 2019. Joseph Dion Ngute originaire des régions anglophones, longtemps ministre délégué aux affaires étrangères, en charge des relations avec le Commonwealth est alors nommé Premier ministre, chef du gouvernement.

Concernant la région de l’Extrême-Nord dans ce réaménagement dans l’équipe gouvernementale, deux de ses fils y ont fait leur entrée, il s’agit de l’ancien directeur général de la SONARA, Talba Malla, ressortissant du département du Mayo-Sava comme ministre Délégué à la Présidence en charge des Marchés Publics et de Manaouda Malachi du département du Mayo-Tsanaga à la Santé Publique.

LIRE AUSSI: Sérail: le colis piégé de Paul Biya à Ibrahim Talba Malla

Des choix certes, diversement appréciés au sein de l’opinion publique. Mais dans la région de l’Extrême-Nord, le maintien et la nomination de certains dans le gouvernement a fait l’objet d’une joie immense. C’est le cas de la ville de Mora où une grande fête a été organisée devant le sultanat. Un meeting puis une caravane motorisée de remerciement de Paul Biya pour la nomination de Talba Malla a sillonné la ville.

L’arrivée de Manaouda Malachie à la Santé Publique est aussi bien perçue par les membres du rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (Rdpc). C’est que, les nouveaux entrants sont célébrés par les siens de diverses manières dans la région.

LIRE AUSSI: MINDCAF: voici comment Jacqueline Koung a perdu son titre foncier

Toutefois, il faut noter que Amadou Ali, ministre chargé des relations avec les assemblées a cédé son fauteuil tout comme le ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle Zacharie Perevet. Tandis que les ministres Alamine Ousmane Mey, Hamadou Moustapha, Yaouba Abdoulaye, Mounouna Foutsou et Hélé Pierre ont été maintenu dans ce nouveau gouvernement.