You are here: HomeNews2018 12 03Article 451874

Sports News of Monday, 3 December 2018

Source: 237actu.com

Retrait de la CAN: surprenante révélation de Me Célestin Kengoum sur la mafia

L’Avocat au barreau du Cameroun, Me Celestin Kengoum révèle la grosse « mafia » qui a entaché l’attribution des marchés de construction des stades de la CAN 2019 dont le Cameroun vient de perdre l’organisation

Lire son témoignage, relayé par le journaliste et lanceur d’alerte Boris Bertolt

Il y a quelques années, mon Cabinet a été constitué par l'un des constructeurs de nos stades-principaux pour l'assister juridiquement dans le cadre de la signature du contrat avec l'Etat du Cameroun. Le marché portait sur plus d'une centaine de Milliards de nos francs CFA.

LIRE AUSSI: Retrait de la CAN: les populations du Sud totalement révoltées

Rendez-vous a été donné au Secrétariat Général de la Présidence de la République, avec la recommandation faite à mon client de communiquer les noms, prénoms et fonctions des participants. 24 heures avant la rencontre, j'ai reçu un coup de fil de mon client me demandant de ne plus me déplacer.

Raison invoquée : on n'y voulait pas d'Avocat et en cas d'insistance il perdrait le marché. Par la suite, j'ai appris que le montant du marché, par rapport à la mouture qui m'avait été présentée, a été substantiellement modifié à la hausse, ensuite subi des augmentations successives par la technique des avenants. Où en est-on aujourd'hui ? Que ceux qui crient au complot, peut-être de bonne foi, arrêtent leur cirque !

LIRE AUSSI: Le Maroc est prêt à accueillir la CAN 2019 - Hervé Renard

Le Chef de l'Etat n'aura plus d'excuse, et pourra même être légalement accusé d'en être l'organisateur, s'il ne fait pas rapidement la lumière sur ce scandale des contrats autour de l'organisation de la CAN 2019 ! En ce moment, il ne peut plus être maître du temps ni de son temps !”