You are here: HomeNews2020 01 15Article 484828

General News of Wednesday, 15 January 2020

Source: Le quotidien N°232

Violence sur les enseignants au Cameroun: le seuil de l’intolérable !

Un élève a tué son enseignant en classe Un élève a tué son enseignant en classe

Agé de 17 ans, un élève de classe de 4ème a poignardé son enseignant de mathématiques hier 14 janvier 2020 à l’aide d’un compas. Agé lui de 26 ans M. Njoumi Tchakounté, Professeur de Lycée de l’Enseignement général en cours d’intégration et vacataire dans ce lycée, a rendu l’âme un peu plus tard au Centre Hospitalier Universitaire de Yaoundé(CHU).Une situation qui est venue créer de l’émoi dans le corps enseignant qui exprime par la même occasion son ras-le-bol face à l’insécurité grandissante dans les établissements scolaires et qui les expose à tous les dangers. Rendue sur les lieux du drame, Mme le Ministre des Enseignements secondaires, Nalova Lyonga appelle au calme et fustige le laxisme des responsables de l’établissement. Toutefois, cette situation qui a atteint le seuil de l’intolérable, vient exposer les failles des mesures sécuritaires prises par les responsables des établissements scolaires non sans interpeller toute la communauté éducative sur le rôle qu’elle doit jouer de commun accord avec les autorités administratives et les Forces de maintien de l’ordre pour sécuriser les écoles ,lycées et Universités.

Boris Kevin NJOMI TCHAKOUNTE a rendu l’âme aux portes du CHU après avoir été poignardé pendant son cours par un élève. Le ministre des Enseignements secondaires a regagné immédiatement Yaoundé, annulant une visite à Yabassi.C’était un mardi noir au lycée classique de Nkolbisson. Commencé dans la tranquillité, c’est dans un bain de sang que le cours de mathématiques de la 4e Espagnol a pris fin. Un élève de classe de 4ème a poignardé son enseignant de mathématiques hier matin à l’aide d’un compas. M. Njoumi Tchakounté, PLEG en cours d’intégration et vacataire dans ce lycée, a rendu l’âme un peu plus tard au CHU.Les élèves donnent plusieurs versions sur le déroulement du drame.

Dans l’établissement, des responsables, joints par la rédaction du journal le quotidien, racontent plusieurs versions. Mais, la version retenue lors de la réunion de crise, montre qu’il s’agit d’un meurtre prémédité. L’élève aurait annoncé à ses camarades qu’il allait poignarder son enseignant de mathématiques. Hier matin après la remise des copies de la dernière évaluation, l’enseignant note qu’un élève n’avait pas reçu de copie. N’ayant reçu aucune explication du concerné quant à cette situation, l’enseignant lui demande de sortir de la salle de classe. De quoi attiser le courroux de l’élève de 17 ans qui assène un coup de poing à l’enseignant. L’élève sortira plus tard un couteau de sa poche pour poignarder l’enseignant à la poitrine. Le personnel enseignant alerté par les cris des élèves, aura une prompte réaction mais l’enseignant aurait perdu beaucoup de sang. Conduit d’urgence au Centre hospitalier universitaire de Yaoundé, il rendra l’âme avant toute intervention. Le Ministre des enseignements secondaires, Nalova Lyonga est allée au lycée de Nkolbisson et appeler au calme non sans fustiger le laxisme des responsables de l’établissement