You are here: HomeNews2020 02 09Article 490753

General News of Sunday, 9 February 2020

Source: camerounweb.com

Washington: les moments forts du discours de Maurice Kamto


Click to read all about coronavirus →

Après Montreal, le président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) le Professeur Maurice Kamto et son équipe ont mis le cap sur la Washington, la capitale des Etats Unis d'Amérique.

Accueilli avec des honneurs militaires dignes de ceux réservés aux chefs d'Etat, le candidat malheureux de la présidentielle d'octobre 2018 a animé un grand meeting auquel ont assisté des milliers de Camerounais vivant au pays de l'Oncle Sam.

Dans son allocution, il est revenu sur les sujets brulants de l'actualité politique camerounaise.

CamerounWeb vous propose quelques moments forts de son discours

"Personne n´a choisi de naître là où il est né, Parce qu´avant même d´ouvrir les yeux, vous êtes déjà nés. Sinon vous ne serez pas aux États Unis, en chine, en Europe etc."

" Je pose toujours la question à ceux qui nous reprochent d´avoir opté pour le changement dans la paix: Qu´est-ce que vous proposez donc? Les armes ? Si vous proposez la logique insurrectionnelle, montrez-nous"

" Depuis 7 ans que nous avons créé le MRC, j´entends toujours parler de la logique insurrectionnelle, mais je ne voir pas. Alors, je ne vends pas le vent aux Camerounais. Je ne peux pas vendre une marchandise que je n´ai pas, je ne peux pas proposer une voie que je ne peux pas assumer parce que je n´ai pas d´armes, je n´ai pas de milices ni d´armées. Je propose une voie pacifique"

"J´ai toujours dis que je n´accepterai jamais la partition du Cameroun. Même pas celle organisée par le régime en place"

"Il n´y aura pas de raccourci au Cameroun pour la succession de gré à gré. On devra consulter le peuple camerounais pour choisir ses dirigeants. Nous n´accepterons pas qu´une nouvelle dictature s´installe pour les 50 nouvelles années à venir. Ce n´est pas possible"

"J´avais pris l´engagement que si les Camerounais me portaient à la tête de notre pays, et vous l´avez fait, mon tout premier déplacement aurait été dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest pour assurer mon peuple que je suis avec lui, et je ne peux pas accepter qu´on transforme ces régions en régions de sang."

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter