You are here: HomeSports2018 09 28Article 447602

Sports News of Friday, 28 September 2018

Source: camfoot.com

CAN 2019: l’Algérie manoeuvre en coulisses pour récupérer l’organisation

Même si Ahmad Ahmad a peaufiné son discours sur la possibilité de retirer l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun, les potentiels candidats à sa succession se font voir. Réunis en assemblée extraordinaire depuis ce jeudi à Sharm El Sheick en Egypte, les pays membres de la CAF se font royalement courtiser par les pays qui aimeraient prendre le relais du Cameroun et organiser la prochaine CAN 2019. On savait déjà pour le Maroc, mais l’Algérie veut faire pencher la balance de son côté.

Si Ahmad Ahmad avait indiqué que ce serait au pays organisateur de se désister, les autorités gouvernementales camerounaises ne prennent aucunement pour acquis ces paroles de celui est depuis plus d’un an à la tête de la Confédération Africaine de Football. C’est que le Malgache a dit tellement de choses contre le Cameroun, son peuple, ses dirigeants que cela devient affligeant.

LIRE AUSSI: Lions Indomptables: Clarence Seedorf a encore besoin de temps

Selon des indiscrétions venues de Sharm El Sheikh en Égypte, où se déroule la réunion du comité exécutif de la Confédération africaine de football, les algériens ont déjà entamé leur propagande en exerçant des pressions sur certains membres en coulisses. Au cas où le Cameroun ne serait pas capable d’organiser la manifestation, la CAF procéderait à un nouvel appel à candidatures émanant d’autres pays.
Dans ce cas, le scénario possible serait une confrontation entre le Maroc et son voisin l’Algérie. A moins que le Maroc ne présente pas sa candidature. Selon des sources concordantes, le Maroc à la faveur d’une large majorité des membres du comité exécutif.