You are here: HomeSports2018 12 27Article 453091

Sports Features of Thursday, 27 December 2018

Source: camer.be

CAN 2021: le grand bluff de la fédération ivoirienne de football

La fédération ivoirienne de football (FIF) et son président continuent d'entretenir une rumeur faisant état d'une plainte contre la Caf au Tribunal arbitral du sport pour contester l'attribution de la CAN 2021 au Cameroun alors qu'il n'en serait rien.

Le 13 décembre dernierdernier, Sidy Diallo le président de la fédération ivoirienne de football annonçait son intention de déposer une plainte au Tas au sujet de l'attribution de la Can 2021 au Cameroun alors que celle-ci avait été au préalable attribuée à la côte d'Ivoire.

Il faut dire que lors de l'assemblée générale de la CAF qui s'est tenue à Accra au Ghana le 30 novembre dernier, l'institution avait décidé du retrait de l'organisation de l'édition 2019 de la Coupe d'Afrique des Nations au Cameroun. La conséquence directe de cette décision fût la proposition de la CAF au Cameroun d'organiser l'édition 2021 de la coupe d'Afrique des nations,la CAF étant convaincue que la côte d'ivoire qui devait l'organiser n'était pas prête elle aussi.

C'est donc à la suite de cette décision de la CAF via son president que les ivoiriens offusqués ont menacé de la traîner au Tribunal arbitral du sport. Dès lors, de nombreux medias ont annoncé que La Fédération ivoirienne (FIF) a saisi le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) en recours contre la décision de la Confédération africaine (CAF) de réattribuer au Cameroun, l'organisation de la CAN 2021, confiée initialement à la Côte d'Ivoire.

« Au terme d'une réunion qui s'est tenue mercredi l'ensemble des clubs et autres acteurs du football présents, au regard des textes régissant la CAF et des règlements internationaux pertinents, à l'unanimité ont demandé à la FIF d'exercer tout recours devant toute juridiction arbitrale ou judiciaire nationale ou internationale compétente afin de faire valoir ses droits » indique un communiqué de la FIF.

« La FIF a été surprise d'apprendre que le président de la CAF a décidé de sa seule autorité, et sans aucune concertation préalable avec elle, de réattribuer au Cameroun l'organisation de l'édition 2021 confiée jusque-là à la Côte d'Ivoire » poursuit le communiqué. « Les préparatifs et travaux nécessités par l'organisation de cette grande compétition, particulièrement importante pour tout le football ivoirien et pour toute la Côte d'Ivoire constituent un investissement économique, financier et humain conséquent. Toutes les énergies ont été et restent mobilisées afin de faire de cet événement une fête continentale en Côte d'Ivoire ».

LIRE AUSSI: Retrait de la CAN: vérités sur le déblocage de 110 milliards par le Minepat

Une sortie qui avait pour réel objectif de faire plier la CAF mais hélas, celle-ci n’entend guère s’immiscer dans ce débat qui ne reflète absolument pas la vérité et encore moins s’engager dans des polémiques stériles. Son Président ne se reconnaît donc pas dans les propos qu’une certaine presse lui prête depuis un moment à propos de la CAN 2021.

Il a tenu à rappeller qu’à la demande de la CAF, le Cameroun a officiellement accepté d’abriter l’édition de 2021 à travers un courrier adressé à la CAF et signé par le Chef de l’Etat camerounais, Monsieur Paul Biya . Une sortie qui mets en dans une position inconfortable la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) qui avait annoncé une plainte au Tribunal Arbitral du Sports (TAS) pour contester cette décision.

En plus,Selon le site officiel du TAS consulté ce lundi 24 décembre 2018, aucune affaire concernant la FIF et la CAF à propos de l’attribution de la CAN 2021 n’est programmée comme l'indique si bien cette liste des audiences. 9 janvier 2019

CAS 2018/A/5654 Olha Zemliak v. Ukrainian Athletic Federation & WADA

CAS 2018/A/5655 Olesia Povh v. Ukrainian Athletic Federation & WADA 10 janvier 2019

CAS 2018/A/5838 Clube Atlético Mineiro v. Huachipato SADP & FIFA

CAS 2018/A/5807 Fenerbahce Futbol AS v. Gregory van der Wiel 15 janvier 2019

CAS 2018/A/5809 Apollon Limassol v. Torino FC 22 janvier 2019

TAS 2018/A/5829 Luca Bonifazi v. Federazione Sammarinese Giuoco Calcio 24 janvier 2019

CAS 2018/A/5920 Emanuel Briffa v. Union of European Football Associations (UEFA)

6 février 2018

CAS 2018/A/5572 Adel Amrouche v. Football Kenya Federation CAS 2018/A/5573 Football Kenya Federation v. Adel Amrouche 12 février 2019

CAS 2018/A/5946 Al Ain FC v. Ryan Babel

13 février 2019

CAS 2018/A/5857 Sociedade Esportiva Palmeiras v. Al Shaab Football Club Co. LLC 15 février 2019

CAS 2018/A/5583 Joshua Taylor v. World Rugby

A quoi jouent donc Sidy Diallo et compagnie? Il apparaît clairement que ces derniers ont juste essayé de faire un coup de bluff à la Caf mais aussi «sauver leur face» devant le peuple ivoirien.

Une tentative qui ne marchera sûrement pas vu la determination qu'affiche la Caf face à cette affaire de retraits et d'attributions des coupes d'Afrique des Nations. Toujours est-il que pour l'instant, du côté du Caire, on se prépare pour le congrès extraordinaire du 9 janvier qui se tiendra à Dakar et qui vera l'attribution de la Can 2019.