You are here: HomeSports2019 04 15Article 460928

Sports News of Monday, 15 April 2019

Source: journalducameroun.com

Can 2019: le Cameroun est dans un groupe 'équilibré'

De l’avis d’Arnaud Djoum et d’Olivier Boumal, les adversaires au premier tour du Cameroun dans le groupe F, à savoir: la Guinée Bissau, le Ghana et le Bénin sont abordables, «mais il faudra prendre tous les matches très au sérieux».

Le suspense est levé. Lors de la 32ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can) qui se déroule du 21 juin au 19 juillet 2019 en Egypte, le Cameroun aura comme adversaire au premier tour dans la poule F, basée à Ismaïlia, la Guinée Bissau (25 juin), le Ghana (29 juin) et le Bénin (2 juillet). Pour la première fois de l’histoire de la Can, la compétition se jouera à 24 équipes au lieu de 16 auparavant. Une extension du tournoi qui permet à certains petits poucets de s’offrir une première participation. Les deux premiers de chaque poule seront qualifiés pour les huitièmes de finale, plus les quatre meilleurs troisièmes.

Au lendemain de ce tirage au sort, l’international camerounais Arnaud Djoum a livré son sentiment. Le milieu de terrain de Hearts en Ecosse croit aux chances de son pays, mais demeure prudent quand il s’agit de parler du Ghana. De son avis: « C’est un bon tirage pour le Cameroun, je le trouve assez équilibré. C’est un groupe avec plusieurs équipes différentes, mais je pense naturellement que le Cameroun et le Ghana partent favoris. Cependant, il ne faudra pas négliger la Guinée et le Bénin; parce que dans le football moderne, il n’y a plus de petites équipes. Il faudra être concentré. Si le Cameroun joue à son niveau avec les qualités qu’on a, je pense qu’on a toutes les possibilités de passer la phase de groupes. C’est à nous de faire le travail pour être très performants sur le terrain».

Avant d’ajouter que: «L’équipe qui me semble la plus sérieuse contre qui on va jouer, c’est le Ghana; individuellement cette équipe a de très bons joueurs et ils ont certainement à cœur de prendre leur revanche sur nous après la défaite que nous leur avons infligée lors des demi-finales de la Can au Gabon. Il ne faudra pas sous-estimer la Guinée-Bissau non plus. C’est à nous de bien se concentrer».

Défendre notre titre corps et âme

Même son de cloche pour Olivier Boumal qui a réagi sur le site Allez Les Lions. Pour le milieu de terrain des Lions indomptables qui évolue dans le club japonais de Yokohama: «Ce n’est pas le groupe de la mort (rires). C’est un groupe plutôt équilibré. Mais dans une compétition comme la Can toutes les équipes sont à prendre au sérieux. Il n’y a pas une petite équipe. Lors de la dernière Can qui s’est jouée au Gabon, on a pu voir qu’il n’y avait pas de petites nations. Malgré qu’on ait battu la Guinée Bissau (2-1) en phase de groupe, lorsqu’on les affrontait, elle nous a mis en difficulté en marquant la première. Il va falloir travailler tous ensemble, être vigilant et prendre tous les matches comme des finales.»

Comme Arnaud Djoum, Olivier Boumal pense que: « Le Ghana est une grande nation de football. C’est une équipe difficile à manœuvrer, elle a de très bons joueurs. Mais elle ne nous inquiète pas particulièrement. Néanmoins le Ghana reste l’équipe la plus dangereuse de la poule. On va être à 200% pour les mettre en difficulté. On a l’équipe pour faire la différence et avec le travail qu’on effectue avec le staff, il y a de grandes chances qu’on ait le dessus sur eux. De plus, on est une grande nation de football et on a peur de personne. On ira en Egypte défendre notre titre corps et 'me pour que le trophée reste à la maison. »