You are here: HomeSports2019 10 24Article 474595

Sports News of Thursday, 24 October 2019

Source: Newsducamer.com

Equipements douteux des Lions : le ministre des sports cherche un bouc émissaire

Dans un courrier adressé au président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) ce 22 octobre 2019, Narcisse Mouelle Kombi demande des clarifications à Séidou Mbombo Njoya à propos de l’équipementier des Lions indomptables. « Lors des matchs officiels ou des séances d’entraînement, pour certaines, une tenue vestimentaire sur laquelle est apposé le logo de la marque ‘’Le Coq sportif’’, et pour d’autres, celui de la marque ‘’Puma’’ et même parfois les deux», fait observer le ministre des Sports et de l’éducation physique (Minsep). Pire, «il a été constaté lors de certaines compétitions sportives internationales d’envergure un réel déficit en quantité d’équipements et kits sportifs mis à la disposition des équipes concernées », relève-t-il.

Une situation qui perdure depuis la fin du contrat entre la Fécafoot et l’équipementier allemand Puma en décembre 2018. Et depuis, la Fécafoot ne cesse d’annoncer et reporter les dates de signature d’un contrat avec le français Le Coq sportif. Entre temps, il s’est installé ce désordre que le ministre décrit. Désormais, la tutelle tient à sauver l’honneur. D’autant plus que « les répercussions pourraient être dommageables à l’image des sélections nationales de football du Cameroun », souligne le ministre.

Alors, « je vous invite à porter à ma connaissance, dans les plus brefs délais, toutes les clarifications nécessaires sur cet état de choses et les solutions envisagées pour y remédier efficacement et durablement », termine-t-il. Non sans rappeler que depuis la rupture du contrat avec Puma, la Fécafoot a annoncé l’arrivée de Le Coq sportif.