You are here: HomeSports2019 11 20Article 476434

Sports News of Wednesday, 20 November 2019

Source: Cameroon-info.net

'Je n’ai vraiment pas compris le pourquoi de l'attaque de Samuel Eto'o'

L’ancien buteur des Lions indomptables ne reconnaît pas avoir déclaré que leur ex coach Clarence Seedorf n’était pas assez expérimenté.

Patrick Mboma est revenu sur son dernier clash avec son ancien coéquipier de la sélection camerounaise de football Samuel Eto’o Fils. L’ex buteur des Lions indomptables du Cameroun a déclaré sur l’antenne ABK Radio émettant de Douala ce 20 novembre 2019 qu’il n’avait pas tenu les propos que lui a attribué Samuel Eto’o Fils lors d’une interview à la télévision camerounaise le 14 novembre 2019.

« Je ne comprends pas moi-même les rapports que j’ai avec Samuel ou plutôt la façon dont il gère ses rapports avec moi. C’est une personne que je trouve très généreuse. C’est quelqu’un dont j’ai toujours dit ce que je pensais en bien. Je ne me rappelle pas l’avoir attaqué publiquement. Et la sortie de la semaine passée me surprend d’autant plus qu’il part sur un mauvais postulat. Je n’ai jamais dit que Clarence Seddorf avait un problème d’expérience. J’ai dit que je ne savais pas que Clarence Seedorf connaissait l’Afrique et spécifiquement le Cameroun. Donc c’est à lui-même que j’ai dit ça au moment de la nomination. Il m’a appelé il m’a demandé ce que j’en pensais et je lui ai répondu comme ça », a déclaré le double champion d’Afrique des nations.

Mboma rapporte qu’il s’est exprimé par la suite sur plusieurs autres médias à l’instar de Canal+ où il officie comme consultant football. L’attaquant met au défi quiconque de lui prouver qu’il déclaré que Clarence Seedorf n’était pas assez expérimenté pour manger les Lions indomptables. « J’aimerais que quelqu’un me trouve le moment où j’ai dit que Seedorf manquait d’expérience. Et de toute façon je ne suis pas le sélectionneur des Lions. C’est passé », lance-t-il.

L’ex joueur de 49 ans ne comprend toujours pas l’attitude de Samuel Eto’o l’autre jour à la télévision. « Je n’ai vraiment pas compris le pourquoi de cette attaque. Parce que j’appelle ça une attaque. Mais je reste tranquillement serein. Il n’y a pas de soucis. Demain on parlera et on sera heureux. », rassure-t-il l'auditoire massé autour de lui ausiège d'ABK Radio.