Sports News of Wednesday, 11 October 2017

Source: Camfoot.com

L'ambiance au sein de la ligue régionale du Littoral

Jacques Moukoko Ekwalla Le SG de la Ligue régionale du football pour le Littoral, dresse un état des lieux de cet organe

Le secrétaire général de la Ligue régionale du football pour le Littoral, dresse un état des lieux et l’ambiance qui règne au sein de cet organe régional de la Fecafoot, quelques jours après l’arrivée du Charles Léa Eyoum, le président du bureau exécutif élu en 2009.

Quelle est l’ambiance qui règne en ce moment au sein de la Ligue régionale du football pour le Littoral ?

C’est des sportifs, des footballeurs qui sont revenus. Je ne pense pas que ce soit des personnes nouvelles. L’ambiance est celle d’un terrain de jeux, des accolades d’avant et pendant match. L’ambiance est celle d’un match, où il y a un tacle et on relève son adversaire. Il y a une bonne ambiance en réalité, il n’y a pas de problème. On ne doit pas être surpris de me trouver, je ne suis pas un élu, je suis un agent de la Fédération. Je suis là pour assumer les fonctions qui sont les miennes.

Comment se passe la collaboration entre le secrétaire général et le président de la Ligue régionale du football pour le Littoral ?

Cette collaboration ne peut être que franche et fructueuse. On a tous un intérêt, celui du développement du football en général et en particulier dans notre région.

Quels sont les premiers dossiers sur lesquels vous avez travaillé ?

Les premiers chantiers, c’est de faire un état des lieux sommaire au président et d’envisager un certain nombre de chose c’est-à-dire, la convocation d’un conseil pour déterminer les orientations et puis la suite de la compétition.

Parlant des compétitions, quelle est la situation actuelle dans le Littoral ?

La démarche est toute simple. On a déjà pas pu finir avec la phase aller parce que nous avons encore un match pendant, il va falloir que ce match se joue et que la Commission d’Homologation et de discipline homologue toutes les rencontres. Qu’il y ait un conseil qui vient valider pour qu’il y ait une reprise des compétitions. C’est un processus avec plusieurs étapes. Il ne faut pas oublier que dans le premier chronogramme qui avait été fait, les inter-ligues devraient avoir commencé depuis le 7 octobre. Maintenant nous ne sommes pas assez fixés sur le nouveau calendrier. Je crois qu’en fonction du nouveau calendrier, le processus de reprise de la compétition au niveau régional sera scellé.