You are here: HomeBusiness2019 05 16Article 463181

Business News of Thursday, 16 May 2019

Source: L'Oeil d'Afrik N° 04

Camair-Co: une compagnie à problème

C'est 7 destinations qui sont concernées : Abidjan, Bangui, Cotonou, Dakar Libreville, Lagos et Ndjamena, rapporte-il. En effet, le fleuron de l'aviation camerounaise traverse une zone de turbulence financière où il se retrouve en insolvabilité auprès des ANAC (Agence Nationale de l'Aviation Civile) et de plusieurs compagnies d'assistance en escale. « Chers partenaires, en attendant l’entrée en service d’un nouvel aéronef, nous sommes dans l’obligation de fermer les vols régionaux à la vente cette semaine encore.

Nous vous tiendrons informés dès la mise en service du nouvel aéronef et la réouverture des vols régionaux à la vente. Les vols domestiques restent bien évidemment ouverts à la vente. Nous nous excusons pour les désagréments causés et restons à votre disposition pour toutes in- formations supplémentaires », a fait savoir ce dimanche la CAMAIR-CO.

Avec un personnel qui accuse 3 mois sans salaire, le transporteur camerounais se limitera désormais au réseau domestique. Ici, elle exploite deux des six avions encore en état de service : 1 MA60 (TJQDB) et 1 Bombardier Q400 (TJ-QDC en location). Au 31 décembre 2018, Camair-Co comptait six directions pour 545 employés.

C'est dans ce contexte difficile accentué par la forte concurrence régionale que Camair-Co s'apprête à accueillir ses compagnies sœurs du continent, à l'occasion de la 51ème assemblée générale de l'Association des compagnies aériennes africaines (AFRAA) qui se tiendra du 24 au 26 novembre 2019 à Yaoundé, la capitale camerounaise. CAMAIR-CO La compagnie nationale du Cameroun a officiellement annoncé ce dimanche 05 mai, la fermeture temporaire de toutes ses lignes régionales, a appris L’ŒIL D’AFRIK d'un contrôleur de trafic aérien.