You are here: HomeBusiness2019 10 27Article 474778

Business News of Sunday, 27 October 2019

Source: Actucameroun.com

L’alimentation électrique au Cameroun désormais renforcée

Le Cameroun verra une amélioration dans la fourniture en électricité plus fiable désormais. La Banque africaine de développement a financé trois projets pour un montant de 121,4 millions de dollars en 2010/11, qui commencent à porter les fruits, rapporte l’institution régionale.

Selon la BAD, Avec une capacité de production hydroélectrique estimée à 23 000 MW, le Cameroun possède le deuxième potentiel hydroélectrique en Afrique et le dix-huitième plus grand au monde, mais le pays d’Afrique de l’Ouest fait face à des contraintes d’approvisionnement en énergie depuis des années. Dans un communiqué publié jeudi, la BAD a déclaré que le projet de réservoir de stockage de Lom Pangar était terminé, bien que la centrale de production du barrage soit toujours en construction. Deux autres centrales, Kribi et Dibamba, ont commencé à renforcer la capacité de production du Cameroun, rapporte Engeenering News.

La banque a octroyé 62,9 millions USD pour la construction de Lom Pangar dans l’est du pays en novembre 2011 et une centrale hydroélectrique de 30 MW est en construction à la base du barrage. Lom Pangar fournira de l’électricité à 150 sites dans la région, réduisant ainsi considérablement les coupures de courant. La centrale au gaz de Kribi d’une capacité de 216 MW a commencé à fonctionner en 2013 après avoir reçu 32,8 millions de dollars de la BAD en juillet 2011 pour un projet d’expansion. Son objectif de production est de 330 MW, explique Engeenering News.

La centrale à mazout lourd de Dibamba, d’une capacité de 86 MW, située dans la banlieue de la deuxième ville du Cameroun, Douala, est la première des trois centrales à recevoir un soutien de la BAD de 25,6 millions de dollars en avril 2010. Le pays prévoit d’achever le développement de son industrie hydroélectrique d’ici 2035, souligne la même source. La construction de la centrale hydroélectrique de Nachtigal a commencé en 2019 et s’achèvera dans environ cinq ans, avec une capacité de production estimée à 420 MW. La BAD a accordé un financement de 154,8 millions de dollars à l’usine.