You are here: HomeBusiness2019 04 13Article 460800

Business News of Saturday, 13 April 2019

Source: journalducameroun.com

La Banque mondiale octroie 100 milliards au Cameroun

Signature de conventions entre le ministre de l'Economie Alamine Ousmane Mey et la directrice des Opérations Cameroun de la Banque mondiale, Élisabeth Huygens.

Les fonds sont destinés à la réforme du système éducatif et à la lutte contre la pauvreté, fait savoir le ministère de l’Économie.

La Banque mondiale va octroyer plus de 100 milliards FCFA au Cameroun. Les quatre accords de financement ont été signés le 9 avril au siège de la Banque mondiale, à Washington, entre le ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, Alamine Ousmane Mey; et la directrice des opérations de l’institution financière internationale au Cameroun, Élisabeth Huygens.

L’accord de financements prévoit que près de 35 milliards FCFA iront au financement du projet « Filets sociaux » et quelques 75 milliards FCFA au projet de réforme de l’éducation.

Le ministère de l’Économie du Cameroun rappelle que le projet « Filets sociaux » est un système élémentaire comprenant des programmes pilotes de transferts monétaires et des travaux de publics à haute intensité de main d’œuvre « destiné aux personnes les plus pauvres et les plus vulnérables identifiées dans certaines localités du pays ».

Ces nouveaux financements de la Banque mondiale vont permettre « d’étendre la portée géographique de ce projet, aux communes impactées par l’afflux des réfugiés (près de 372 542 actuellement au Cameroun) et des déplacés internes des régions affectées par des crises sécuritaires ».

Les officiels Camerounais expliquent que de manière spécifique, « il s’agira d’accroitre la productivité de 42 000 nouveaux ménages de réfugiés » et faciliter « l’accès aux travaux à haute intensité de main d’œuvre pour 23 000 personnes », y compris 85 000 réfugiés.

Pour ce qui est du Projet d’appui à la réforme de l’Éducation, les financements acquis visent à recruter 12 000 enseignants contractuels dans le cycle primaire, la distribution des manuels scolaires aux élèves du primaire et l’introduction du financement sur la performance dans la gestion des écoles primaires du Cameroun.