You are here: HomeBusiness2019 02 22Article 456996

Business News of Friday, 22 February 2019

Source: investiraucameroun.com

La production de riz au Cameroun n’excède toujours pas les 300 000 tonnes par an

En lisant le dernier bilan du Projet de développement de la riziculture irriguée et pluviale (Proderip) mis en œuvre au Cameroun avec l’appui avec de l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica), force est de constater que le pays n’a pas atteint la production de 600 000 tonnes de riz en 2018 comme prévu.

A travers la documentation mise à disposition par le Proderip, l’on découvre que la production de riz au Cameroun n’excède toujours pas les 300 000 tonnes par an alors que la demande nationale se situe à 600 000 tonnes. Ce qui contraint le pays à recourir aux importations pour un montant annuel de 120 milliards de FCFA. Cependant, le Proderip continue de promettre que l’Etat est toujours engagé à augmenter la production rizicole du Cameroun à 750 000 tonnes d’ici 2020. Si cela devient possible, le pays pourrait ainsi voir, dans un an, sa production passée du simple au double.

Depuis 2011, année du lancement du Projet, la Jica affirme qu’elle a tout même contribué à la formation de près de 10 000 agriculteurs et à la distribution de près de 75 000 tonnes de semences. La deuxième phase du Proderip actuellement en cours vise la formation de près de 4 000 nouveaux agriculteurs.