You are here: HomeBusiness2019 11 27Article 476916

Business News of Wednesday, 27 November 2019

Source: investiraucameroun.com

Le Cameroun veut baisser les coûts des services Mobile Money

Minette Libom Li Likeng (photo), le ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel) a signé le 26 novembre, une décision déterminant les conditions et les règles d’exploitation de (Unstructured Supplementary Service Data ou Données de services supplémentaires non structurées) pour l’accès à la plateforme nationale d’agrégation des communications électroniques au Cameroun.

Cette plateforme, apprend-on, vise notamment à garantir des conditions équitables d’interconnexion, à réduire les coûts des transactions financières mobiles et à favoriser l’inclusion financière. En outre, elle permettra d’accéder aux services financiers mobiles par un code unique, le # 237#.

Le directeur de l’Agence de régulation des télécommunications (ART), Philémon Zo’o Zame, explique que «?ladite plateforme est logée à la Campost [opérateur postal public du Cameroun] qui en assure la gestion et l’ART est chargé de la mise en service de la décision susmentionnée?».

Par conséquent, M. Zo’o Zame invite les opérateurs des réseaux et les fournisseurs de services de communications électroniques à s’y interconnecter, dans un délai de 30 jours à compter du 26 novembre 2019, soit au plus tard le 26 décembre prochain, pour la fourniture des services financiers mobiles.

C’est depuis juillet 2017 que le gouvernement camerounais est sur le chantier de création d’un code unique USSD pour ce qui concerne les services Mobile Money. En effet, à l’instar des communications téléphoniques et autres SMS, les opérateurs de la téléphonie en activité au Cameroun utilisaient des codes différents les uns des autres.

Il en est ainsi du code #150# de l’opérateur Orange, qui donne accès au service Orange Money, ou du *126# pour accéder au service de transfert d’argent via le mobile chez MTN Cameroun. Désormais, ces opérateurs devront présenter au régulateur, pour validation, les tarifs d’accès au code USSD unique.

Bien plus, cela pourrait apporter plus de transparence sur le marché des services financiers mobiles. Une entreprise de microfinance comme Express Union Finances, a régulièrement saisi le ministère des Postes pour accuser les opérateurs MTN et Orange Cameroun de «?pratiques anti-concurrentielles?», soit à travers une révision à la hausse de la tarification du code * 050# donnant accès au service Express Union Mobile Money, soit à travers une suppression pure et simple de l’accès d’Express Union Finances à ce code USSD, qui permet à un client titulaire d’un compte domicilié dans ses livres, d’effectuer des opérations sur son compte à partir de son téléphone portable.

Mais ces accusations ont été rejetées en bloc par les deux opérateurs de mobile qui soutiennent, en chœur, ne pas être en partenariat avec Express Union sur le code USSD querellé.