You are here: HomeBusiness2019 02 07Article 455739

Business News of Thursday, 7 February 2019

Source: cameroon-tribune.cm

Les douanes camerounaises ont mobilisé 802 milliards en 2018

A peine le directeur général de la Douane, Fongod Edwin Nuvaga, a dévoilé le montant mobilisé par ses services pour le compte de l’année 2018, que la salle a été noyée dans un concert d’applaudissements. Pour l’exercice 2018, la direction générale de la douane a mobilisé 802 milliards de F, soit un taux de réalisation de 100,3%. En comparaison aux réalisations de 2017, évaluées à 732,7 milliards de F, l’on relève une hausse en valeur absolue de 69,3 milliards de F et en valeur relative de 9,5%. La bonne nouvelle a été publiée le 1er février 2019 à Kribi au cours de la soirée des partenaires. Cérémonie présidée par le ministre délégué auprès du ministre des Finances, Yaouba Abdoulaye.

Pour l’année 2019, la direction générale de la Douane (DGD) a des objectifs de recettes de 841,5 milliards de F. Pour le ministre, les réalisations seront positives si l’ensemble de la communauté des affaires s’adonnent à fond. A écouter Yaouba Abdoulaye, tout laisse à croire que le défi sera encore relevé puisqu’au-delà des objectifs budgétaires, la loi de finances comporte également trois objectifs à savoir : l’amélioration du climat et de l’environnement des affaires, l’élargissement de l’assiette fiscale et de réduction de la dépense et enfin, le renforcement des capacités opérationnelles de l’administration des douanes. C’est d’ailleurs dans cette logique qu’une session spéciale du forum douane-entreprises sur la facilitation des échanges a eu lieu quelques heures avant la soirée des partenaires.

LIRE AUSSI: Douanes: les recettes au Cameroun n’ont pas comblé les attentes de l’Etat

La DGD et ses partenaires sont donc venus à Kribi pour discuter des entraves à la facilitation des échanges au Cameroun et dans la sous-région. C’est ce qui a d’ailleurs justifié la présence dans la cité balnéaire du ministre de l’Equipement, des Transports, de l’Aviation civile et du Désenclavement de la République centrafricaine.

Des exposés autour du thème « La facilitation au niveau du port de Kribi » ont été réalisés. « Avec le port de Kribi, il est question pour nous d’avoir une vitrine en ce qui concerne la facilitation des échanges », a souligné Fongod Edwin Nuvaga. Les meilleurs partenaires de la DGD ont été félicités et primés, tout comme les meilleurs services des douanes. Entre autres recommandations, les partenaires ont demandé l’entretien urgent de la route Edéa-Kribi.