You are here: HomeBusiness2019 12 02Article 477233

Business News of Monday, 2 December 2019

Source: 237online.com

Mbarga Atangana contre les pénuries pendant les fêtes de fin d’année

Le ministre du commerce annonce l’ouverture imminente d’une campagne baptisée 'noël pour tous' Le ministre du commerce annonce l’ouverture imminente d’une campagne baptisée 'noël pour tous'

De manière générale, les commerçants agitent souvent l’épouvantail du déficit des produits de grande consommation pendant les fêtes de fin d’année. Embarqués dans un tourbillon d’achats, les consommateurs râlent mais se laissent parfois griser à cause des spéculations orchestrées. Une spéculation qui profite en priorité à un petit nombre d’importateurs, de mandataires, de commerçants, de grossistes, d’intermédiaires en tout genre et d’opportunistes du monde informel qui disparaissent une fois la fête terminée.

Pour éviter que les usagers ne soient agacés par des spéculations diverses et la flambée des prix sur le marché pendant cette période de fêtes de fin d’année, le ministre du commerce, a réuni à Yaoundé la semaine dernière les opérateurs économiques à l’effet de combattre toute tentative de pénurie dans les marchés. En partenariat avec les opérateurs des différents secteurs, Luc Magloire Mbarga Atangana annonce cette année une campagne baptisée « noël pour tous », une initiative gouvernementale qui vise à lutter contre la vie chère pendant les fêtes de fin d’année. « Nous devons nous assurer que pendant cette période de fête de fin d’année, les produits soient toujours disponibles et qu’aucun camerounais ne se retrouve en bordure de route en train de mendier ou de lorgner chez le voisin à cause de la cherté des prix sur le marché. Aucune hausse n’est en vue. J’invite les opérateurs économiques à procéder aux différents stockages pour alléger les contraintes de certaines familles. Un véritable contrat social existe désormais entre le ministère et ses partenaires que sont les opérateurs économiques e gare aux commerçants véreux. La brigade spécial de lutte contre les actes répréhensible continue de faire des victimes », a assuré Luc Magloire Mbarga Atangana.

A travers la campagne « noël pour tous », une fièvre acheteuse va être stimulée par d’incessantes campagnes de promotions et de réductions. « Il est inimaginable qu’on assiste à un manque de produits ou à une hausse durant cette fête de fin d’année », a martelé le ministre du commerce d’un ton ferme. Par ailleurs, le patron du commerce rassure que les pouvoirs publics sont disposés à accompagner chacun dans son secteur pour éviter toute pénurie. Une déclaration qui a motivé l’ensemble des acteurs présents.

Prenant la parole, le Dg de Guiness Cameroun a affirmé l’engagement de son entreprise à mettre sur le marché des produits Guiness afin les camerounais passent de très belle fête. Aussi, un accent sera mis sur les animations dans les quartiers. Pour sa part, le Dg de Sosucam a rassuré de la disponibilité du sucre durant les fêtes. Congelcam ira dans la même veine en rassurant qu’il n’aura pas pénurie de poisson durant les fêtes de fin d’année. Mêmes sons de cloche des parts du président du groupement des importateurs du riz, des responsables de la filière huiles, des responsables des supermarchés, du syndicat des vendeurs de la viande de bœuf, ainsi que du syndicat des vendeurs de la viande du porc. Chacun dans son secteur s’est voulu rassurant en garantissant que tous les produits de grande consommation seront disponibles grâce à des opérations de stockage réalisées ces derniers mois. Huile, pain, frik (graines de blé dur concassées), carottes, navets, sodas, fruits secs, pâtisseries l’inflation ne frappera pas aussi tous ces produits de base. Si l’on prend en compte les quantités impressionnantes de ces produits actuellement disponibles selon les différents acteurs, il est clair que les populations passeront les fêtes de fin d’année sans pénurie. Comme l’a indiqué le ministre du commerce, il n’aura ni pénurie, ni spéculation. Il n’est point question d’accepter les pics des prix connus par le passé. Pour le gouvernement, rien n’explique que les prix flambent. Le ministre du Commerce a tenu à souligner que des contrôles de prix seront menés dans les marchés durant cette période. Le souci étant au finish que le consommateur puisse se sentir à l’aise et puisse, peu importe sa bourse, avoir accès aux produits de grande consommation durant les fêtes de fin d’année.

En définitif, Luc Magloire Mbarga Atangana a invité les opérateurs à travailler dans les conditions de salubrité, de compétition, de débarrasser le marché de toutes les pratiques illicites de certains d’entre eux qui viennent avec les produits de contrefaits.