You are here: HomeBusiness2018 12 29Article 453159

Business News of Saturday, 29 December 2018

Source: investiraucameroun.com

Non-respect des normes prudentielles: les DG d'Afriland, UBA et Ecobank sanctionnés

C’est une avalanche de sanctions qui vient de tomber sur plusieurs directeurs généraux (DG) de banques au Cameroun.

Abbas Mahamat Tolli a publié ce 28 décembre, des décisions de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) qu’il préside. La première décision indique qu’après délibération ce 22 septembre là, la Cobac a «décidé d’infliger un blâme» à Alphonse Nafack, directeur général de la banque camerounaise Afriland First Bank, «pour non-respect de la réglementation des changes et des normes prudentielles».

LIRE AUSSI: Mobile Money: des nouvelles prescriptions pour les opérateurs de télécoms

La même sanction, pour les mêmes motifs, est imputée à Isong Udom, directeur général de la filiale camerounaise de United Bank for Africa (UBA). Idem pour Gwendoline Nzo-Nguty Abunaw, DG d’Ecobank Cameroon.

Ces sanctions contre les banques ne surprennent pas. En effet, c’est depuis 2017 que la Cobac tire la sonnette d’alarme sur le non-respect des normes prudentielles par les banques de la zone Cemac.

Abbas Mahamat Tolli avait déclaré au cours d’une session de la commission bancaire en septembre 2017, à N’djamena (Tchad) : « dans la pratique, nous observons que plusieurs établissements de crédit ont tendance à perdre de vue le respect des règles prudentielles édictées par la Cobac et par conséquent, à se surexposer espérant ainsi satisfaire des objectifs de rentabilité».

Le président de la Cobac avait appelé au sens des responsabilités, pour concilier les contraintes commerciales avec les exigences de conformité.