Crime & Punishment of Monday, 11 September 2017

Source: camer.be

Tensions à Kouoptamo : un mort, deux suspects interpellés

Jeudi dernier a été mouvementé dans l’arrondissement de Kouoptamo, département du Noun. Et pour cause, le jeune Adam Abass réputé être un bandit de renommée, selon les forces de l’ordre, a été retrouvé mort dans une plantation, la gorge perforée.

Furieux, les membres de sa famille, ont voulu en découdre avec les populations du village Njindoun, les accusant d’être à l’origine de cette mort. Il a fallu l’intervention des forces de l’ordre pour ramener le calme dans la localité.

Selon le sous-préfet de Kouoptamo, Thierry Mobega Mobega, joint au téléphone, depuis un certain temps, des contrôleurs de la Compagnie Ouest Cameroun société d’exploitation agricole, mènent des exactions sur le terrain contre les cultivateurs de Njindoun sur des parcelles de terrain qu’ils utilisent depuis plusieurs années. Ces contrôleurs estiment que ces parcelles appartiennent à la COC. Suite à ce harcèlement, ces populations se sont soulevées et au cours des représailles, il y a eu mort d’homme.

Le sous-préfet de Kouoptamo, le procureur de la République, le commandant de compagnie de Foumban et le commandant de brigade de Foumbot descendus sur les lieux, ont fait le constat et remis le corps à la famille. Une enquête a été ouverte et deux suspects ont déjà été interpellés. Le leader de la COC, David Mbombouo, recherché par les forces de l’ordre, est en cavale avec toute sa famille.