You are here: HomeEntertainment2019 11 04Article 475265

Entertainment of Monday, 4 November 2019

Source: cameroon-info.net

Bafoussam: Stanley Enow va organiser un concert gratuit en faveur des victimes

L’évènement aura lieu au début de l’année 2020 a annoncé le rappeur lors de sa visite sur les lieux de la tragédie

Les cris de détresse et les lamentations des victimes de la tragédie de Gouache, quartier de la ville de Bafoussam, dans la région de l'Ouest, ont été entendus par la nation toute entière. Depuis lors, la solidarité nationale est en marche. Sur les lieux de la tragédie, on assiste depuis quelques jours, à un balai incessant de personnalités venues partager le chagrin des familles endeuillées. Le quartier Gouache qui, contre son gré, est devenu sinistrement touristique a accueilli en l’espace de quelques jours, des hommes politiques, des ministres, des organisations de la société civile et des artistes-musiciens. Parmi ces derniers figurait le rappeur multi-récompensé Stanley Enow.


Ce vendredi 1er novembre 2019, l’auteur de la chanson à succès «Hein père!» qui a d’ailleurs passé une grande partie de son adolescence dans la capitale régionale de l’Ouest, est venu écraser une larme sur les lieux de l’incident, en compagnie du gouverneur de la Région de l’Ouest Awa Fonkam Augustine «je suis très dévasté. Parceque Bafoussam m’a vu grandir. c’est la ville qui m’a tout donné. c’est cette partie du monde qui m’a bercé. Quand des choses comme celles-ci arrivent, c’est tellement triste. Je bifurquais par ces quartiers lorsque j’étais au lycée bilingue de Bafoussam pour rentrer à la maison. Ce sont des quartiers que je sillonnais» a-t-il déclaré.


Avant de quitter les lieux, il a promis qu’il reviendrait dans quelques mois pour organiser un concert géant et gratuit dont l’ensemble des profits sera reversé aux familles des victimes «en ma qualité d’artiste et de jeune activiste je suis venu et j’ai vu. C’est difficile de parler parce que les gens sont morts. Il y a personne qui décide de vivre dans la précarité, ces gens n’ont pas le choix. Avec mon équipe, nous pensons faire quelque chose de spécial. Dieu m’a donné le don de la chanson. Je pense que pour 2020, nous allons organiser un concert gratuit et grandiose au stade de Bafoussam. Tous ces fonds vont être mis à profit pour les familles des victimes» a-t-il conclu.

Pour mémoire, dans la nuit du 28 au 29 octobre 2019, un éboulement de terrain vraisemblablement provoqué par la forte pluie qui s’est abattue sur la ville de Bafoussam cette nuit là, a ôté la vie à 43 personnes et ravagé une dizaine de maisons au quartier Gouache.